mercredi 12 octobre 2016

Le destin géographique lié des algériens et des français

Je parlais avec une algérienne-française  il y a quelques jours.
Très en colère !

Elle me dit :

"Nous les algériens et vous les français nous sommes exclus des centres villes. Nous allons toujours plus loin, poussés par les africains qui arrivent. Dans ma ville nous sommes tous partis, il ne reste plus que les noirs. Nous allons en Picardie maintenant. Qui veut aller en Picardie ? Personne. Il n'y a rien. J'en ai assez de l'immigration africaine. Ils n'ont qu'à y aller, eux, en Picardie !".

Textuel. Elle habite le 95, tous ses anciens voisins quittent sa ville et s'éloignent vers la campagne.

Les algériens français et les FDS ont un destin géographique lié. Toujours plus excentrés. Toujours plus loin des gares RER et a fortiori du métro.

L'immigration en France est purement, ou à 98% africaine. Nul syrien, nul irakien dans la file devant France Terre d'Asile de mon quartier.

Comment voteront les algériens "déclassés" au même titre que les français périphériques ?
Des algériens qui vivent exactement la même chose que les FDS, qui occupent maintenant des territoires dits "ruraux" mais qui ne le sont plus.

Rural en fait signifie : déserts médicaux, entretien de deux voitures, absence de toute culture, cinéma, musée, exposition, vie dans les champs de betteraves sucrières squattés par les corneilles.

Rural signifie "ravitaillé par les corbeaux".

Les algériens et les FDS vivent "l'exode urbain" après que les FDS aient vécu "l'exode rural" il y a 60 ans !

On a beaucoup parlé du communautarisme musulman. Le sujet est dépassé en quelque sorte.

Personnellement il ne m'intéresse plus. On en a tous fait le tour.

Il est temps d'aborder le "communautarisme africain" qui grandit dans nos villes et leur périphérie.

L'islam africain est différent du maghrébin, les africains en France ne formeront pas un seul peuple lié par l'islam, la nourriture africaine est différente, tous les africains ne sont pas musulmans, tous les africains ne parlent pas français ou le même français.

La pression démographique africaine uniquement urbaine entraîne des changements visuels inévitables de nos villes.

Pourquoi une partie des algériens et des FDS fuient-ils les concentrations de population africaine ?

Quant à l'intégration des africains et leur assimilation c'est encore un sujet plus vaste. Car personne ne sait quand et dans quelles conditions elles se feront ou pas.

La guerre d'Algérie est une immense blessure que certains veulent sans arrêt réveiller alors que nos destins sont liés sur nos territoires communs.

Diviser algériens et FDS va devenir compliqué si nous partageons le même destin d'exclusion sociale.

Je tenais à le dire. Je souhaiterais que l'alliance géographique de fait avec les algériens se traduise par des alliances plus politiques.

Je peux toujours le souhaiter.....;)




26 commentaires:

  1. bonjour ... et bien ... si j'ai bien compris, la campagne, c'est la mort ..... vous avez une drôle de vision du monde rural. Qu'il y ait des endroits perdus, sans doute nombreux, OK mais il y a aussi des campagnes dynamiques, tout n'y est pas noir. A titre d'exemple, allez voir ce que le village d'ungersheim a mis en place ... c'est très intéressant et cela s'est fait au niveau local. cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis quand les villes de l'Oise et de la Picardie c'est la campagne ?

      Pas de forêt ! Des betteraves sucrières et du blé + pesticides + engrais Monsanto !!!!

      Supprimer
  2. Une algérienne-française ! Connais pas. Il me semble que l'algérie a été décolonisée et c'est tant mieux. Il ne me semble pas non plus que l'algérie soit en guerre. Donc la place de cette dame est chez elle, en algérie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée mais cette femme est français autant que moi.

      Chez elle c'est aussi ici.

      Le seul point à relever ici c'est la "double nationalité".

      Combien de français aimeraient aussi avoir une double nationalité ?

      Beaucoup et plus ça va plus il y en a !

      Mais le FDS est assigné à résidence.

      Résidence de plus en plus invivable et onéreuse.

      Supprimer
    2. Les algériens ont voulus la décolonisation, ils l'ont eue. Et tant mieux. Les herkis sont effectivement aussi français que moi, les autres absolument pas.

      Supprimer
    3. D'accord avec l'ano précédent. L'algérienne française, c'est du même tonneau que la future marianne voilée... Ils ont fait leur choix, ceux qui voulaient rester avec nous (bienvenu à eux) et l'immense majorité des autres qui n'ont vocation qu'à retourner en Algérie puisque c'est si bien. D'ailleurs l'Algérie ça pourrait être un paradis si... hummm si...

      Que tout ce merveilleux vivre-ensemble reste dans et autour des villes à chouiner et à contempler le résultat de leur mode de vie désastreux.

      A la campagne, la vraie, il y a des endroits différents, sans vivre-ensemble. Les gens travaillent et ne brassent pas du vent. Restez dans vos camps de concentration urbains si vous ne voulez pas changer. Nous on ne veut pas de diversitude, vous ne proposez que la mort et la destruction au profit des 1%.

      Fuck-off, we're full. ;)

      Supprimer
    4. Diversitude : joli mot ! :)

      Supprimer
    5. Il y a des algériens français mais pas de français algériens. C'est le souci principal ou ça va le devenir....

      Supprimer
    6. anonyme 5h13 :il suffit des interprétations moutonnières, ce Mr. Que je désapprouve au plus au point à peut être voulu indiquer que la femme voilée d'aujourd'hui sera la femme libre de demain (Marianne)Merci à la fée qui ns accueille c mon premier post soyez bénis

      Supprimer
    7. Merci de nous bénir !

      Il est temps de penser à une alliance qui quoique cretins en pensent existe déjà !

      Je sais que chacun de nous FDS ou algériens-frnçais est traversé par des colères mais de fait, algériens et FDS sommes liés dans nos choix de vie.

      Certains disent 7 d'autres 11 millions d'algériens - français en France. Colonisation disent d'autres.

      Non, pas de colonisation je ne la vois pas.

      Il y a des algériens qui tournent très religieux et d'autres laïcs.

      Les FDS ne forment pas non plus une population politiquement homogène.

      Par contre algériens et FDS vivent la même galère d'exclusion et de perte de revenus.

      Ne parlons plus des "dealers algériens" on en a fait le tour, je pense.

      Supprimer
    8. * pas cretins mais "certains"....

      Supprimer
    9. Mais là Wendy, tu nous proposes la "réconciliation" à la Soral. Ce fut proposé et ça a déjà échoué. On parle de 2007 là... :(

      Pour se réconcilier, il faut que les deux bords soient d'accord... Il nous a bien été signifié par les élections que ce n'était pas le cas.

      Rendez-vous manqué certainement. Mais la main a été tendue et a malheureusement été mordue.

      Et c'est pareil dans tous les pays occidentaux, chacun à sa façon. On est passé à autre chose.

      Le mur de Trump n'est pas venu tout seul. Je doute de la viabilité d'une politique française "à la Juppé ou Hollande" avec un Trump au pouvoir et Poutine de l'autre côté. Ce serait encore avoir une guerre de retard. Et si l'escroque est élue, il vaudra mieux prendre un minimum de distance en essayant : 1) de ne pas se faire bombarder et 2) de ne pas être entrainé dans la chute de cet empire moribond.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Camp_des_saints

      Il faut voir les choses dans un contexte plus global que seulement la France. Franchement.

      Supprimer
  3. Bonsoir Wendy !

    "Il y a des algériens français mais pas de français algériens. C'est le souci principal ou ça va le devenir...."

    moi qui vient d'Algérie, je peux te garantir que le "concept" de Français Algerien existe bel et bien, certes par rapport au nombre et à comparer, c'est insignifiant, mais cela c'est surtout à cause de la politique menée depuis les années 60 ( politique sovietique ) sinon, chaque algérien connait des algériens-français de souche dans son entourage en algérie, soit de vieux ( ou vieilles ) qui n'ont pas voulu quitter "leur" pays, soit des mariages mixtes, et plus récemment des hommes d'affaires qui ont fait souche, c'est trés peu certes, mais ça existe ! à mon avis ( juste un avis ) ça a plus de rapport socio-économiques qu'une histoire d'intolérance ou de religion, le mal a été fait, et le symbole de ce ratage du "vivre ensemble" dans l'autre sens est résumé par la triste histoire du poète Jean Sénac,
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_S%C3%A9nac_%28po%C3%A8te%29
    la vérité est cruelle mais souvent difficile à cerner si on ne va pas au fond des choses !
    nasser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas ce monsieur dont l'histoire est absolument exemplaire !

      Le temps a passé Nasser... Ici en France que je connais, le temps a passé...
      Cette dame dont je parle me parle en amie pas du tout en ennemie.

      Peut être que l'oubli fera son œuvre. Cela fait 50-60 ans que les français vivent en Frnce avec les algériens...

      Supprimer
    2. En tous cas l'histoire du poète est franchement très très triste et belle à la fois.

      Une tragédie.

      Supprimer
    3. C'était surtout une petite saloperie de traître, qui au final s'est fait assassiner par les mêmes sauvages qu'il défendait. Il l'a bien mérité. C'est sans doute ce qu'on appelle le karma.

      Au passage, les Philippins ont bien vécu cent ans avec les Japonais. Ca ne veut pas dire que leurs rapports sont cordiaux.

      Supprimer
  4. En même temps les africains eux-mêmes ne supportent pas de vivre parmi les africains, pensaient-ils que les autres races supporteraient de vivre avec eux ?

    Ensuite vous nous dîtes que cette arabe est aussi française que moi, moi je ne me définis par comme algérien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette dame à des papiers français et travaille en France. As tu des papiers algériens ? Non, moi non plus !

      Supprimer
    2. La double-nationalité pose des problème absolument insolubles d'intégration et d'allégeance. Insolubles. Surtout en ces temps incertains niveau géopolitique.

      Idéalement, on pourrait penser comme MLP que les bi-nationaux devraient choisir et assumer leurs choix. Pas la peine de dire qu'on se retrouverait avec des français de papiers en masse. Et uniquement français. Mais pas français de coeur. Et rien ne changerait. Mais rien. Sauf le plus important. On ne pourrait pas virer quelqu'un de seulement français alors qu'un binational... hum hum...

      Une autre voie donc est la rémigration non violente. Elle passe par la liberté totale et l'abolition de toute forme de discrimination positive. La suppression de tous types d'allocs, je dis bien tous. Et une application totale de la loi avec zéro tolérance à la violence, meurtre, viol, vol, deal, etc.

      Et là, on verrait qui est français de coeur (à garder quel que soit l'origine) et les français de circonstance qui iraient voir si il y a un pays plus généreux ailleurs à parasiter. Et je précise que prendre le travail d'un "local" en acceptant un moins disant social est une forme de parasitage, de guerre économique. Une tenaille formé par les possédants et le lumpen immigré...

      Le problème c'est que ce n'est pas pour l'instant le choix du FN. Ca craint. ;)

      (Du moins officiellement)

      Supprimer
  5. Le problème n'est ni l'origine, ni la (bi)nationalité, mais un manque d'adhésion (et de conformité) aux paradigmes communément considérés comme la normale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux.

      Dit autrement : comment fait-on société ? Comment recrée-t-on un peuple cohérent avec des aspirations communes et un réel avenir commun. Ensemble et pas en se regardant en chien de faïence.

      En ce qui me concerne, la femme voilée qui deviendra une "femme libre" dégénérée, de une ça me fait marrer et de deux je préfère encore qu'elle reste décente et donc musulmane. C'est un moindre mal.

      Je l'ai déjà dit ici. Beaucoup de problèmes ne viennent ni de la race, ni de la culture d'origine des immigrés mais bien du projet de société proposé par cette république dégénérée.

      Ce qui transforme bien souvent ces immigrés en "ennemis" des fds encore enracinés c'est qu'ils sont utilisés comme levier de changement. Dans les élections, dans la privatisation des espaces publics, des grandes villes, etc.

      Donc. Il faut reformer un peuple cohérent. Et garder la cinquième république qui permettra le moment venu d'avoir un Etat très fort dirigé par un populiste (dans le bon sens du terme). Une sorte de de Gaulle quoi.

      On voit qu'aux USA c'est cet enjeu, un "tyran" qui s'oppose à l'établissement pour préserver le système et permettre au peuple d'en profiter à nouveau. En bref ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

      Et c'est pareil chez nous avec MLP d'une certaine façon.

      Donc pour finir si parfois les fds rejettent certains immigrés ce n'est pas par racisme. Et à partir de là on peut discuter sérieusement sans se faire traiter de Hitler-Stalinien à la sauce Kim-jun-machin.

      ;)

      Supprimer
    2. On appelle ça la "putisation" de la société. :)

      La nouvelle normalité de l'époque du président normal.

      Dehors ou on va mordre ! :)

      Supprimer
  6. HS. Ou pas, mais "marrant".

    EPIC HUNGARIAN TRUCKER RUNS THE CALAIS MIGRANT GAUNTLET
    https://www.youtube.com/watch?v=382njADcWvE

    A quand des hommes armés sur les toits des camions qui tirent dans le tas ? ;)

    RépondreSupprimer
  7. Bien résumé le rural, et c'est en dessous du vécu quotidien. En Creuse on dit que même les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est top l'expression ! :))

      Sens de l'humour !!! Et bien ! Quelle honte pour nos politiques !!!

      Supprimer

Bon week-end à tous ! modération en place !

-------

Je détruis toutes les menaces ou injures. C'est donc normal de voir certains commentaires disparaître.

Je laisse cependant des espaces ouverts pour les grossièretés et autres gracieusetés, par exemple ici :

http://www.wendy-leblog.com/2017/08/qui-sont-ces-gens-qui-veulent-la-peau.html

Donc, pas de frustration possible !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.