mardi 4 octobre 2016

Apprivoiser celui qui te rejette

Une source parmi 2595

Dans les cités ou dans les ghettos la même population sous éduquée qui déambule en meute toute la journée.

C'est un constat. Sans plus.

Quand je dis toute la journée c'est faux, c'est plutôt l'après-midi que vous les croiserez. Le matin ils dorment. Autre constat. Sans plus.

Il y a deux choses, l'une est d'avoir affaire à la meute l'autre aux individus qui la composent.

J'ai regardé les vidéos qui circulent sur "l'affaire bernard-de-la-villardiere".

Comme il ne connaissait pas son sujet le journaliste l'a mal abordé.
Ce que disent et font les gars de la cité c'est juste normal de nos jours. Ils font les coqs, ils font la roue, ils marquent leur territoire, rien de neuf.

Vous voulez les rencontrer ? C'est facile. Vous pensez qu'ils sont méchants ? Non.
Ils sont "méchants" quand ils attaquent en groupe pour vous voler votre iPhone à partir de 19h, après 3 ou 6 bières. Des 8/6 qu'ils boivent assis sur un muret quelconque. En groupe, pour s'échauffer.

D'un côté il y a les individus pris dans la meute, de l'autre les individus seuls.

Si vous les approchez avant qu'ils n'aient bu trop d'alcool en fumant trop de joints, vous ferez connaissance. Essayez 17h.

"Parlez leur". Pour cela faites comme le Petit Prince avec le Renard. Chaque jour à la même heure allez faire un tour prêt d'eux. Puis un jour dites "bonjour", puis un autre asseyez vous sur leur muret, avec eux.

Engagez la conversation et tout ira bien. Je l'ai fait mille fois et tout c'est bien passé. :)

C'est un système tribal qui s'est développé sur nos leurs territoires. Aux USA on dit "gang" mais en France il n'y a pas ces gangs américains il y a des gars qui "plantent" dans les rues ou au bas des immeubles. Pas comparable. Du tout.



Les vrais méchants ce ne sont pas eux. Croyez moi sur parole. Les vrais méchants ne sont pas organisés en meute mais en pyramide.

Les gros dealers ne vivent pas là, ils ne parlent à personne et ne jouent pas les gros bras dans des vidéos ! :))

Que vont-ils vous apprendre ? Plein de choses. Leur vie, ce qui les fait rire, ce qu'ils attendent, leur rêve. Que partagerez vous ? Pas grand chose car ils auront peur de vous comme nous avons peur d'eux. Ils se demanderont sans arrêt pourquoi vous êtes là. Si vous êtes fou, par exemple. :)
Si vous êtes de la police, etc... Quel est votre intérêt à être là ?

Quand ils comprendront que c'est simplement pour faire connaissance ils seront interloqués.
Mais ils respecteront. Ils se diront "mais quelle drôle de culture elle a, cette personne !".


Devenir "amis"? C'est difficile.

Qu'est-ce que vous leur aurez donné ? Le respect et la confiance En retour vous aurez le respect et les sourires.

Pourquoi je fais comme ça ? Parce qu'à un moment j'en ai assez des regards noirs qu'on me lance et des impolitesses alors la rage me prend. Puis je prends sur moi. Je me calme et je vais vers ceux qui me rejettent.

Quand on est côte à côte sur un muret ou sur un trottoir à fumer une cigarette sans rien se dire, l'été, les minutes passent dans la sérénité. On partage un moment. On partage quelque chose.

C'est mieux que rien. C'est un début.

Quand tout va bien on rit beaucoup aussi... Pendant 5 minutes, certes... Mais je trouve que c'est bien...



14 commentaires:

  1. Jusqu'au jour où ils t'auront piqué toutes affaires, brûlé ta voiture ou défoncer la tête ... tu verras que ce jour là, ça sera moins bien ... surtout si tu prends idée de te défendre et que la justice te donne tort - et non ! il ne faut pas se défendre il faut se laisser tuer ... - alors tu te casseras loin de toute cette merde négroïde ...
    Il ne suffit pas de sortir des idées hors réalité, ça ne sert à rien, qu'à te faire plaisir intellectuellement, car quand le monde réel fait irruption pour de vrai dans ta vie, que ce monde réel a la tête d'analphabètes sub sahariens, tu te rends compte combien tu t'es trompé(e) et combien tes idées à la con ont mis les autres dans l'erreur et ajouté au chaos ambiant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vis dans un ghetto donc je fais avec le ghetto

      Supprimer
    2. Et à part moi même absolument personne ne veille sur ma sécurité !!!!!!

      Supprimer
    3. Bonjour Laurent,

      c'est bien là toute la différence entre individu et groupe...

      Pris individuellement, hors de l'action de groupe, cette "merde négroïde", comme tu aimes le dire, reste un être humain...

      Il se peut que pris individuellement François hollande soit quelqu'un de bien. Il se peut...
      Mais dans son action de groupe, il est aussi une "merde non négroïde", mais une merde causant bien plus de dégâts, aux négroïde et aux non négroïde et ce, sans distinction de couleur, de provenance etc...

      Vous avez la rage contre les groupes, non contre les individus. Attaquez vous donc au groupe qui fout la merde, en lieu et place des groupes qui la subissent...


      Benjman...

      Supprimer
  2. http://www.normandie-actu.fr/double-meurtre-a-rouen-un-suspect-interpelle-confondu-par-son-adn_173428/

    Eux aussi ils avaient sympathisé avec ceux qui les rejettent ...

    le jour où tu seras touchée dans ta chair tu comprendras que tes idées sont des idées à la con ... mais ce jour là il sera trop tard car il est déjà trop tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu proposes la fuite ? Moi j'opte pour la survie en milieu hostile.

      Je ne dis pas que je ne partirai pas mais chaque jour où je vis ici je dois simplement survivre et je le répète :

      Tout le monde s'en contre tape !!!!!

      Supprimer
    2. La retraite stratégique pour se regrouper et repasser à l'offensive n'a rien de honteux.

      Ce qui est plus ennuyeux si tu passes trop de temps avec ces ostrogoths c'est le fossé qui se creuse entre toi et les autres français de souche... Tu développes de la compassion ce qui n'est pas une bonne chose.

      Supprimer
    3. Après, évidemment que ce sont des humains quand tu les prends individuellement. Tout le monde est par définition humain. Même Hitler ou Staline étaient humains après tout...

      Supprimer
    4. J'étais de retour à Paris il y a quelques jours. A la différence des autres fois ou je suis repassé, j'ai pris un peu plus le temps pour observer et tenter de comparer. Le premier point les transports, j'avais l'impression de ne pas être à ma place ou un peu seul, sans parler de la saleté, j'ai un souvenir des transports plus propre. Idem pour la rue, très sale. Beaucoup plus de mendiants, ou alors une plus grande organisation et un meilleur quadrillage. Petit passage vers Opéra et grand magasin, grosse baisse de fréquentation du tourisme. Passage obligé au Bon Marché, car le bonheur des dames est un bon indicateur, une grosse monté en gamme, pourtant la prochaine session de promo est vraiment étonnante, des basics qu'on ne va jamais voir soldés ou en produit d'appel normalement, qui vont être à -30%, sans parler des "facilités de payement". Mais un hyper luxe plus poussé, pour qui ? Un passage rapide à la salle ( même franchise que la mienne en province), j'avais l'impression d'être dans un autre pays au milieu de fichés S, le repli identitaire est énorme. Je passe le passage sur d'autres quartiers que j'ai du mal à reconnaitre avec le même repli identitaire.

      Ou alors c'était comme ça avant, mais j'étais dedans et n'avais pas le recul pour le voir, je ne sais pas...

      Je vais peut-être devoir revenir et y reposer mes valises, et je le redoute, car j'aime pas l'idée de la survie en milieu hostile.

      Owen.

      Supprimer
    5. Hier quelqu'un de proche chez le médecin m'envoie un SMS "j'ai l'impression de ne pas être à ma place".
      Les mêmes mots que les tiens. Curieux.

      Moi, je ne suis pas à ma place constamment.

      Le"bon marché"!!! Le SEUL magasin luxe dans le calme !
      Super !

      Par contre je ne savais pas pour les démarques ! Pas bon !

      En même temps je ne vois plus de japonais, de chinois touristes ni d'américains , ni dans les gares, ni ailleurs.

      Oui, Paris est sale ! Très sale. De plus les gens nouveaux parisiens (?!) crachent par terre hurlent dans la rue...

      Bref... Paris c'est Bamako par endroits. Et ces "endroits" s'étendent.

      Plus personne ne va depuis longtemps sur les Champs ou à Châtelet pour se promener. C'est fini.

      Tu dois revenir à Paris ? Si tu as assez de fonds cible les 1,2,3,4,5,6,7° arrondissements une partie des 15,16,17 ° seulement. Le reste oublie

      Supprimer
    6. À anonyme 3:16

      Je fais ce que je peux comme la plupart des gens comme moi.

      Ted Bundy était humain aussi :)

      Trêve de plaisanterie il faut vivre au quotidien ! Vivre!

      Selon où tu vis c'est plus ou moins facile.

      Il faut faire face au réel. J'affronte les difficultés je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire chacun fait comme il peut selon ce qu'il est.

      Ma nature ne me pousse pas à la fuite comme étant un remède à la peur.

      La fuite n'efface pas le réel. Ce qu'il y a de positif c'est que je vois le réel. Je vois la ville changer d'année en année.

      Je mesure les pertes et ne voient pas l'enrichissement.

      Mais ensuite on va me traiter de raciste...:)

      Les gens de mon ghetto sont humains. N'en doute pas !

      Et surtout : ce sont peut être eux qui ne veulent pas de moi bien davantage que l'inverse ...

      Intégrer des gens qui ne veulent pas être intégrer ... Possible ou gros lol ?

      Supprimer
  3. J'espère que Paris ne sera pas nettoyé plus vite qu'on ne pense : La Russie avertit les russes d'une possible et prochaine guerre nucléaire avec l'occident.

    Read more: http://metro.co.uk/2016/10/04/russia-tells-citizens-nuclear-war-with-the-west-could-happen-soon-6171489/#ixzz4MDlbmfyY

    RépondreSupprimer
  4. On comprend mieux pourquoi les "millionnaires" quittent la France, surtout la région IdF. Les vrais "truands" et responsables de cette misère sociale sont tranquillement assis aux commandes de l'appareil d'état!!!
    http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/10-000-millionnaires-ont-quitte-la-179764

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.