samedi 22 octobre 2016

Alimentation : manger gratuitement chez le voisin avec internet

Ce mouvement se nomme de freeganisme, gratuivorisme en français. 

Ce mouvement préconise un mode de vie alternatif qui comprend la consommation d’un maximum de denrées gratuites, et l’interaction avec les réseaux locaux d’entraide et de partage.

Tu manges gratuit quand tu peux déjà te payer un ordinateur et internet puis un loyer en ville...

 Nous estimons que tout le monde peut avoir un accès égal au résultat d’un effort collectif. D’ailleurs, nous soutenons les initiatives telles que Les fruits du voisin à Paris, un réseau d’échanges de fruits entre les habitants d’un même quartier parisien.

Source


Hipster comblé par son marché gratuit.




La carte des pommes gratuites. 



1 commentaire:

  1. Y'a des grosses enseignes comme Auchan ou Carrefour qui ont essayé de donner leurs invendus à des associations. Des caisses et des caisses de nourriture.

    Ces débiles les ont laissé moisir à l'air libre, à température ambiante. Et après quand ils les ont distribués, les citadins sont tombés malades. Ils sont allés se plaindre à l'association qui a ensuite attaqué les enseignes en justice pour leur avoir vendus des produits toxiques.

    Lamentable ? Bien sûr. Mais si j'étais à la place d'un gérant de magasin, je préférerai jeter les invendus que de risquer ces procès ridicules.

    Sinon le gratuivorisme ça marche comment ? Il faut se planquer derrière les magasins pour récupérer les restes ? Il faut aller négocier avec les boulangers ? Je veux savoir.

    RépondreSupprimer

Bon week-end à tous ! modération en place !

-------

Je détruis toutes les menaces ou injures. C'est donc normal de voir certains commentaires disparaître.

Je laisse cependant des espaces ouverts pour les grossièretés et autres gracieusetés, par exemple ici :

http://www.wendy-leblog.com/2017/08/qui-sont-ces-gens-qui-veulent-la-peau.html

Donc, pas de frustration possible !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.