mercredi 21 septembre 2016

USA : les noirs appelés à rejoindre l'islam dans leur guerre anti-blancs

Aux EtatsUnis, 12 policiers blessés lors d'affrontements à Charlotte en Caroline du Nord après la mort d'un noir américain abattu par la police

Zawahiri (AQ) appelle les noirs américains à l'Islam et à se révolter contre les lois des blancs avant de transmettre un audio de MalcomX.



Il appelle  à exporter la guerre aux USA et chez ses alliés, puis à faire allégeance à l'émirat islamique [Taliban].

Ci-dessous : scènes d'émeutes actuellement sur une route à Charlotte,


5 commentaires:

  1. Etre noir et musulman c'est être particulièrement idiot. L'islam et Mahomet lui même étaient racistes, esclavagistes et suprémacistes.
    Les pays musulmans ont capturé, castré et vendu les noirs d'Afrique depuis le début de l'Islam jusqu'en 1968 (Arabie Saoudite) et même 1970 pour le Quatar.
    En arabe les mots 'esclave' et 'nègre' sont homonymes : tous deux se disent 'abid'
    Mahomet avait des esclaves eunuques noirs, dont on connait certains noms et en particulier cette histoire de maltraitance rapportée par Ibn Qayyim al-Jawiyya sur un esclave noir nommé Mahran. Mahomet a renommé Mahran du nom commun 'safina' ce qui signifie vaisseau en arabe. Voici l'histoire racontée (selon Ibn Qayyim al-Jawiyya ) par ledit 'vaisseau' lui même:

    "Le messager d'Allah et ses compagnons firent un voyage. Quand leurs affaires devinrent trop lourdes pour qu'ils continuent de les porter, Mahomet (paix sur lui) me dit 'Étale tes habits'. Ils les remplirent avec leurs affaires qu'ils me firent porter. Le messager d'Allah me dit "Portes les car tu es un vaisseau." Alors que je portais la charge de six ou sept mules quand nous étions en voyage, tous ceux qui se sentaient faibles se défaisaient de leurs habits ou de leur épée sur moi, me faisant porter une charge lourde. Le prophète m'ayant dit "tu es un vaisseau."
    (Ibn Qayyim, pp. 115–116, al Hulya, vol. l, p. 369, rapporté d'Amad 5:222).



    A l'inverse, la blancheur du 'prophète' est célébrée comme un signe de sa pureté et dans le trafic d'esclaves, les femmes blanches issues de razzia menée jusqu'en scandinavie ou en Irlande atteignaient les prix les plus élevés.

    Petit rappel, violer ses esclaves (même celles mariées) est un droit accordé par révélation dans le coran...

    RépondreSupprimer
  2. Toujours la même histoire finalement...
    http://img4.hostingpics.net/pics/8544351474436466804.jpg

    RépondreSupprimer
  3. Les gens,

    vous ne semblez pas comprendre le pourquoi du comment les noirs sont «attirés» par l'islam.

    Pour les noirs américains paumés, le christianisme c'est avant tout « Da evil white man ! », le méchant blanc esclavagiste, ils voient juste l'islam comme une religion africaine, c'est tout, aux Etats-Unis les noirs ne voient que sous le prisme de la race - comme partout ailleurs en fait, aux noirs leurs parents leur enseignent que les blancs sont riches, que les blancs sont méchants, que les blancs sont violents, que les blancs sont ci et ça, alors qu'aux blancs on leur enseigne la tolérance et l'amour - et considère le christianisme blanc, l'islam noir, c'est juste un moyen de se distinguer et de faire du communautarisme.

    C'est ça que Malcolm X avait compris, sans doute Mohammed Ali également (pour renoncer à son nom de famille porté par son père et son grand père et son arrière grand père de toute façon il fallait avoir le cerveau lavé ), ils s'en moquent des rites, du folklore qui tourne autour, pour eux, islam = emmerder les blancs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est simple. Les parents immigrés ont inculqués la haine du blanc à leurs enfants dès le plus jeune age.Comment voulez-vous qu'ils s'intègrent ?

      Supprimer
  4. Malcolm x a était arrêter dans sa jeunesse pour prostitution ensuite il c'est vendue a des négriers arabo musulman triste icone noir la encore .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.