jeudi 22 septembre 2016

Un chef Sioux s'oppose à l'oléoduc du Dakota

Et adresse une plainte aux Nations Unies. Il dénonce les violences policières dont font l'objet les opposants aux projets des compagnies pétrolières.

Source


On ressort les "tomahawk".


Je remets la grande salle de l'ONU sous un autre angle, car je ne m'en lasse pas.


Nos dirigeants se prennent pour des Dieux ! 

:) 
Donc, il peut ranger ses plumes, direct ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.