mardi 13 septembre 2016

Santé : En soi vieillir est dangereux

Selon une récente étude, le personnel des urgences doit souvent appeler plusieurs services pour trouver une place, notamment pour les malades âgés.

Source

Quant au manque de place, il est retrouvé dans 22 % des cas. Et « les patients âgés de 75 ans ou plus sont particulièrement concernés, de même que les patients qui sont passés dans des établissements sans service de gériatrie ou qui ont besoin d'une hospitalisation en service de médecine ». Et là, il faut parfois multiplier les appels pour trouver un lit. Une expérience fréquente, donc, douloureusement ressentie par les malades, leurs familles et aussi les soignants. Et pourtant, la Drees estime que son enquête « ne permet pas de conclure sur l'apport organisationnel d'un tableau de bord ou d'un personnel spécifique pour l'inventaire des lits ou l'affectation des patients ».

---- de trop ?!?!?! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.