jeudi 8 septembre 2016

Santé : 40.000 études du cerveau par IRM seraient fausses


Une équipe de chercheurs suédois a montré que les logiciels évaluant l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) commettent des erreurs. Des milliers d'études sur le cerveau pourraient être fausses. Le monde scientifique s'efforce de limiter les dégâts.


De gros doutes existent à propos des études de scanners cérébraux depuis au moins 2009, lorsqu'un chercheur américain avait prouvé une "activité cérébrale" chez un saumon mort grâce à l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.


La recherche suédoise réalisée à l'Université de Linköping suscite néanmoins l'émoi: en raison d'erreurs de logiciels, 40'000 études pourraient être fausses, expliquaient en juin les chercheurs dans la revue spécialisée PNAS. ..... Si, si... : Une erreur de logiciel....



"Un bon ouvrier à  a toujours de bons outils".  Disait ma grand-mère.


Blague à part c'est grave...


2 commentaires:

  1. "un chercheur américain avait prouvé une "activité cérébrale" chez un saumon mort"

    Il y a de l'espoir en vue pour nos politiciens???

    A moins que ce soient déjà que des saumons morts!!!
    Mais compte tenu "d'erreurs de logiciels, 40'000 études pourraient être fausses"..............ce qui tendrai à prouver qu'il n'ont en fait que le QI d'une huître!!

    Encore un exemple frappant que c'est la machine qui doit s'adapter à l'homme et pas l'inverse.

    Si la machine donnent de faux résultats, c'est que l'homme n'a pas su la programmer.

    Depuis quand un logiciel auto-détermine la réalité? Grâce à son subconscient?

    Moi je pense que c'est sûrement grâce aux cons-sciant la branche sur laquelle ils sont assis............et uniquement ça!

    Marmotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette info est stupéfiante !

      Restent les radiation sur les "sujets"....

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.