vendredi 9 septembre 2016

Rennes : 600.000€ offerts par l'état en dédommagement des casses



Suite aux préjudices subis par les commerces lors des manifestations contre la loi Travail, au printemps, l'Etat ajoute cette somme pour donner un coup de pouce aux commerces du centre ville de Rennes. Elle complète les aides débloquées par la Ville et la Métropole.

Le dispositif annoncé mardi vise à compenser, en partie, la perte de chiffre d'affaires des commerçants, « pendant les quatre mois où les troubles ont été constatés ». C'est-à-dire de mars à juin.
Les commerçants ayant subi une perte supérieure à 30 % de leur chiffre d'affaires pourront être indemnisés jusqu'à 3 000 € (ou 10 000 € pour une perte de plus de 50 %). Les commerçants et artisans installés depuis moins d'un an peuvent eux aussi déposer un dossier, le montant de l'aide étant dans ce cas « laissé à l'appréciation » du comité chargé d'examiner les dossiers.
J'espère que tu as manifesté ! Parce que tu payes quand même ! Toujours la même logique :
"Payer pour travailler". À quand "payer pour vivre" ? Tic-tac....tic-tac...

Il n'y a plus de salariés il n'y a que des contribuables.


5 commentaires:

  1. À quand "payer pour vivre" ? Perso j'y suis déjà. En micro entreprise, je ne gagne plus rien, je paie mes charges à coup d'huissiers, je suis endettée. Je paie pour vivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée...nous en sommes presque tous là....!!!

      C'est vraiment terrible.

      Supprimer
  2. Mdr comment Laurent James humilie ce malade escroc de Salim Labite dit la libre panse...

    RépondreSupprimer
  3. Faut quitter le RSI.

    Wendy : Ce sera une bonne leçon pour le future, et le socialisme sera écarté de l'histoire politique pendant les mille futures années.

    RépondreSupprimer
  4. DéPIBisation. Puisqu'on vous le dit. Votre chou dans votre panse n'alimente pas la dette. ;)

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.