samedi 10 septembre 2016

Le thorium Vs l'uranium ?

Une énergie nucléaire sans danger ni déchets, c'est la promesse, longtemps sabotée par les lobbies de l'énergie et de la défense, que brandissent les partisans du thorium. Ce combustible alternatif, découvert à la fin du XIXe siècle, représente-t-il une piste sérieuse pour échapper aux dangers et à la pollution induits par l'utilisation du plutonium par l'industrie atomique ?

[NB : je n'en sais rien du tout. Mais je doute...]

Une énergie nucléaire "verte" ? Au début de la série Occupied, diffusée par ARTE fin 2015, le nouveau chef écologiste du gouvernement norvégien, pour mettre un terme à l'exploitation pétrolière, inaugurait une centrale fonctionnant au thorium. Une hypothèse nullement fictive, selon ce documentaire, qui montre combien ce combustible alternatif, découvert à la fin du XIXe siècle et répandu sur toute la planète, représente une piste sérieuse pour échapper aux dangers et à la pollution induits par l'utilisation du plutonium par l'industrie atomique. Si le nucléaire n'avait pas été inventé pour bombarder Hiroshima et propulser des flottes militaires, nos centrales fonctionneraient sans doute aujourd'hui avec des réacteurs à sels fondus de thorium. Tchernobyl et Fukushima seraient peut-être restés des points anonymes sur la carte du monde. La surexploitation de l'énergie fossile aurait probablement cessé beaucoup plus tôt, et le changement climatique se révélerait moins alarmant qu'il ne l'est aujourd'hui...
Source



Rappel :

On peut trouver des quantités importantes non contrôlées de thorium près des sites de déchets dangereux où le thorium n'a pas été éliminer selon les bonnes procédures. Les personnes vivant près de ces sites peuvent être exposées à plus de thorium qu'en général car elles respirent plus de poussière et parce que ce thorium se retrouve dans la nourriture qui a pousse près du site. 
Les personnes travaillant dans les exploitations minières, les industries ou les laboratoires du thorium, peuvent aussi être confrontées à une exposition au thorium dépassant la normale.
Les quantités de thorium dans l'environnement peuvent être augmentées lors de libérations accidentelles de thorium par les industries le manipulant.



Resterait-il davantage de thorium que d'uranium ?

Ce serait une raison pour vouloir nous le faire accepter....



Inhaler le thorium sur le lieu de travail peut augmenter les risques de développer des maladies des poumons et des cancers des poumons et du pancréas longtemps après que les personnes aient été exposées. Le thorium a la capacité de modifier le matériel génétique. Les personnes à qui on a injecté du thorium par des rayons X particuliers peuvent développer des maladies du foie. 
Le thorium est radioactif et peut être stocké dans les os. De ce fait, il a la capacité de provoquer un cancer des os longtemps après que l'exposition ait eu lieu.
Inhaler des quantités massives de thorium peut être mortel
. Quand une exposition massive se produit les personnes meurent en général d'un empoisonnement au métal.

 http://www.lenntech.fr/francais/data-perio/th.htm#ixzz4JqOd0bgE



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.