vendredi 2 septembre 2016

"Le calme avant la tempête" ?

Carnage en vue ?

-------

Dans une interview au Monde parue le 2 septembre, le procureur de la République François Molins ne cache pas son inquiétude face à la menace terroriste, qui n’a, selon lui, pas diminué depuis les attentats de janvier 2015. Elle se serait même accentuée.
Paradoxalement, l’affaiblissement de l’Etat islamique (EI) en zone irako-syrienne constitue un facteur qui renforce le risque d’attentat” explique-t-il, avant de tirer la sonnette d’alarme sur “la menace du retour”, à savoir le “retour d’un grand nombre de combattants français et de leurs familles” dans l’Hexagone.
Concernant le placement en rétention de personnes fichées S, François Molins s’y oppose fortement, rappelant qu’il “ne peut y avoir de détention préventive en dehors d’une procédure pénale. C’est le socle de l’Etat de droit. On ne peut pas détenir quelqu’un avant qu’il ait commis une infraction.” 
Quant aux mineurs, une approche éducative est pour l’instant privilégiée.“Mais pour certains, l’emprisonnement s’impose” rappelle François Molins. Actuellement, 35 mineurs sont mis en examen, 23 garçons et 12 filles, dont 9 détenus.Sur les derniers mois, nous observons une accélération des dossiers de jeunes filles mineures, avec des profils très inquiétants, des personnalités très dures. Elles sont parfois à l’origine de projets terroristes qui, sur le plan intellectuel, commencent à être très aboutis.” 


Les filles seront les plus violentes. C'est leur nature (?).
Élections ? Scions-scions. 

5 commentaires:

  1. https://img.buzzfeed.com/buzzfeed-static/static/2016-03/30/6/enhanced/webdr04/enhanced-26546-1459333636-1.png

    RépondreSupprimer
  2. Ouch... Sion les terres des appelés...
    La Vérité doit être tue .... ils seront nombreux mais peu trouveront sa porte.
    Attention à l'aversion encore une fois.
    V

    RépondreSupprimer
  3. Molins est un sioniste pur et dur.
    Si Molins le dit, c'est qu'il se prépare quelque chose d'imminent dans les milieux du false flag.
    Attention, septembre chaud-bouillant.

    RépondreSupprimer
  4. C'est de leur faute à ceux qui prétendent gouverner. Seule une monarchie et des frontières peuvent garantir la pérennité d'un peuple et d'un pays. Ces sales gens auraient été torturés puis exécuté à une autre époque. Comme si les Romains avaient laissé les Vikings agir sans rien faire. Couilles molle. En 2017 je ne vote pas pour ces glands.

    RépondreSupprimer
  5. Ils vont encore pousser à l'acte un détraqué aux antécédents psychiatriques et nous refaire la coup de la "radicalisation expresse" ??

    Hein Molins ??

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.