lundi 19 septembre 2016

Consulter les sites djihâdistes doit-il être un droit ?

Source

Ou une liberté garantie par la constitution française ?

Alors que les condamnations d’internautes qui consultent des sites dits de « propagande terroriste » se multiplient, un avocat nantais a décidé de demander à ce que le Conseil constitutionnel se penche sur la conformité du dispositif à la Constitution française et à la Déclaration universelle des droits de l’homme. C’est la cour de cassation qui décidera, oui ou non, de transmettre la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevée.

Depuis cet été, il suffit pour être condamné de « consulter habituellement un service de communication au public en ligne mettant à disposition des messages, images ou représentations soit provoquant directement à la commission d’actes de terrorisme, soit faisant l’apologie de ces actes lorsque, à cette fin, ce service comporte des images ou représentations montrant la commission de tels actes consistant en des atteintes volontaires à la vie ».

--- comme pour le burkini. Je suis quasiment persuadée que consulter des sites djihadistes fait partie des libertés individuelles garanties par la constitution. 

À suivre...

8 commentaires:

  1. La liberté ? En France ? lol

    RépondreSupprimer
  2. Le mec il se marre avec un couteau c'est tout. Au Yémen c'est la coutume de porter un couteau. Voilà comment les juifs utilisent les images....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as rison dans ce que tu dis sur les couteaux et les yéménites.

      Les juifs n'y sont pour rien, ceci étant.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Bien sir qui j'y rison!...

      Supprimer
    4. cette homme doit surement appartenir a une culture apaiser et fortement enrichissante.

      Supprimer
    5. Si c'est la coutume, c'est... la coutume.

      D'ailleurs y'a rien de plus marrant que d'exhiber un bon gros coupe-choux. Ca crée une ambiance folle.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.