samedi 17 septembre 2016

BoA : il y a 50% de chances que nous vivions dans un monde virtuel

Source

Nous vivrions donc dans la matrice, inventée par d'autres et peut-être même par une intelligence artificielle.

C'est une possibilité issue des pensées de Descartes et qui émerge d'une étude de Bank of America...


8 commentaires:

  1. Les banquiers vivent dans une réalité virtuelle, et ça, c'est une certitude absolue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vos comptes bancaires eux aussi sont virtuels, pensez-y...

      Supprimer
    2. Encore pire. L'argent virtuel n'existe que pour nous...

      Supprimer
  2. ah bon ah bon, un genre d'effet mandela?

    RépondreSupprimer
  3. ici des rebelles syriens se sont un dernier selfie avant de partir faire une attaque ...
    il parait que Samsung a fait un communiqué affirmant que ses batteries ne sont pas en cause :)

    https://www.youtube.com/watch?v=OLHBG3_wQbw

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL. Ils ont le sens du rythme de l'explosion. Il faut leur reconnaitre ça à ces gens...

      Supprimer
  4. Une matrice dans une matrice, elle même dans une matrice qui... univers holographique... métaphysique... entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »

    Soyez heureux d'apprendre qu'il y a donc des migrants et des deash chez les fourmis, les microbes, les planètes, les galaxies, les clusters... oh... wait !

    Petit RP sympa en anglois sur la matrice :
    http://nsa38.casimages.com/img/2016/09/17/160917101859857346.png

    RépondreSupprimer
  5. Franck Hatem - Les mystères de l'univers - en 3 parties
    https://www.youtube.com/watch?v=t1dV3rzU8gQ
    https://www.youtube.com/watch?v=DRxdpFX51EA
    https://www.youtube.com/watch?v=D1t0bUSl4WA

    Tepa en mode wowwowwow ! :D

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.