jeudi 11 août 2016

Surréaliste : Merkel déchoit les bi-nationaux, la France atermoie

Source

"Les Allemands qui participent aux combats à l'étranger pour une milice terroriste et qui possèdent une autre nationalité doivent à l'avenir perdre leur nationalité allemande", a proposé le ministre lors d'une conférence de presse.
Parmi les autres mesures proposées jeudi, M. de Maizière veut créer comme motif d'arrestation la "mise en danger de la sécurité publique" pour pouvoir placer en détention rapidement des étrangers suspectés de préparer des attaques. Il s'agira aussi selon le ministre d'accélérer les procédures d'expulsions.
Par ailleurs, le ministre propose de punir pénalement "l'expression de sympathie pour le terrorisme".


Combien nous a coûté cette loi avortée sur la "déchéance de nationalité" ?
Un bras ou les deux. Et au final : rien. Nada, wallou ! Quelques crises de fous rires nerveux.

Et l'Allemagne, tranquillou, va trois fois plus loin ! 

6 commentaires:

  1. LES MOTS, ONT ILS UN SENS ?

    ON NE PEUT SERVIR DEUX MAITRES.
    cf SECONDE CONSTITUTION DE LA REP.FR
    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus rien n'a se sens surtout l'Europe !

      Les bi nationaux exclus d'Allemagne par le jeu des lois européennes pourront ils aller en Italie en Espagne ou en France.

      Je sens le "vide juridique"

      Supprimer
    2. Proposition d'un ministre en conférence de presse, rien de plus...

      Supprimer
    3. Ça va se faire car les allemands sont remontés contre Merkel.

      Un ministre allemand qui parle c'est pas un ministre français.

      Supprimer
  2. Oui pour l'Europe des régions, non pour l'Europe des nations.

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.