mercredi 3 août 2016

Nigeria : pas de #BringBackOurFood ?

Où sont passés les hashtags ?

En 2014, l’enlèvement par Boko Haram de plus de deux cents lycéennes avait indigné le monde et déclenché une vague de condamnations. Mais maintenant, 50.000 enfants – soit la capacité d’un stade de football de taille moyenne – sont menacés de mourir de faim, et personne ne dit rien. Une nouvelle tragédie humanitaire se déroule sous nos yeux dans l’indifférence générale. Où sont passés les hashtags ?
Vous souvenez-vous ? 




Aujourd'hui des milliers de gens meurent de faim dans le MÊME pays. Et ? RIEN !!!!!!!!!




11 commentaires:

  1. Under the rainbow3 août 2016 à 04:54

    Bring back our cervo...

    RépondreSupprimer
  2. "Je m'en occupe dès la fin de mon déjeuner, what else ?"
    Michelle Obama

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle faisait de la com

      Et la faim c'est moins "vendeur"...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Déjà en votant contre cette bande de têtes de nœud !

      Ils s'en foutent ! Vraiment !

      Ils le ressortent par les yeux !

      Ensuite, peut être en téléphonant à l'ambassade ou en s'adressant à l'église ou à une ONG.

      Le Nigeria dont je parle souvent ici est un pays riche mais perdu.

      Un jour nous le paierons, le Nigeria en toute logique devrait vivre riche et au contraire les nigérians qui arrivent en France sont plus pauvres que tous les autres réunis ...

      Comme les soudanais. Au Soudan ça dure depuis 60 ans....

      Je suis épuisée car je ne vois pas de solutions hors une révolution en occident d'abord puis en Afrique. Pour se débarrasser des parasites mortels.

      Supprimer
    2. Ta question est pleine d'humanité... Merci pour les nigérians....

      Supprimer
    3. Z'êtes malades ?

      La façon de les aider c'est de ne surtout pas les aider.
      Typiquement, au Zimbabwé, à quoi servent les aides pour la nourriture envoyées depuis 15 ans ? Elles sont détournées par le pouvoir en place.

      Vous voulez les laisser à jamais à l'état d'enfants destinés à dépendre de la mansuétude de quelques uns ?

      Si non, et ben faut les laisser tranquille. Et expulser tous les nigérians en Europe là-bas.

      Okay, ça va bastonner quelques temps au Nigeria, famine, puis émeutes, et je ne sais quoi... Mais au final, pour vivre, et se développer, et rebâtir leur pays, ils vont bien s'arrêter à un moment ou un autre, se mettre à cultiver les terres, refaire tourner les manufactures et les usines, et LA SEULEMENT il faudra les aider sur le plan logistique ou technique.

      Pas avant, surtout pas. Ca ne ferait qu'appauvrir le pays et à long terme le détruire.

      Oui je suis progressiste on me l'a déjà dit.

      Supprimer
  4. tu vois?
    si on les aident pas ils crèvent de faim, de maladie...

    c'est pas toi qui dis qu'il fait chaud chez eux et que c'est pour ça qu'il ne développe rien car tout y est abondant...

    ils sont simplement débile et ils ne sont même pas capable de se nourrir et de se soigner tout seul...

    tu veux les aider en nous montrant qu'ils sont trop cons pour tout faire eux même tout en nous disant que ce sont là bas tous des bac +15, y a comme un problème dans ta logique.

    pourquoi il faudrait les aider si ils sont si intelligent?

    RépondreSupprimer
  5. Nan pour aider le Nigéria faut renvoyer les nigérians chez eux.

    J'aimerais bien qu'on m'explique comment on aide un pays en lui supprimant ses travailleurs et ses têtes pensantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qu'il y est des programmes afin d'en faire venir certains pour qu'ils se forment dans des universités et écoles supérieures européennes ou autres doit être suivi d'un programme de retour au pays après la formation finie, c'est l'évidence même.

      notre gouvernement devrait prôner le 0% immigration au lieu de laisser entrer tout le monde.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.