mardi 2 août 2016

La "Médiocratie" érigée en devoir national

Une amende en cas de vocabulaire "trop complexe".


Les journalistes du Tadjikistan devront réfléchir à deux fois avant d'écrire un article. La commission de la langue de ce pays d'Asie centrale infligera en effet des amendes allant jusqu'à 100 dollars (90 euros) à ceux qui utilisent un vocabulaire que les lecteurs réguliers ne connaissent pas, rapporte l'agence de presse RIA Novosti lundi.


"Il y a des cas où des journalistes utilisent jusqu'à 10 mots incompréhensibles pour les lecteurs par jour. Ce faisant, ils violent les normes de la langue officielle", commente Gavkhar Sharifzoda, à la tête du Comité de terminologie des pays d'Asie centrale.

Les journalistes qui se risqueraient à employer des mots trop complexes s'exposent à des amendes comprises entre 65 et 90 euros, et les entreprises de 130 à 180 euros.

Source

Comme en France dans deux ou trois mois. 
Quand j'entends les gens interrogés sur les ondes ou à la télévision je me demande de plus en plus souvent : "mais quelle langue parlent-ils ?"
Ce n'est pas du français. Je ne connais pas cette langue appauvrie en vocabulaire, construite tant bien que mal, d'où le sujet, le verbe ou le complément est souvent absent.
la fin des phrases est remplacée régulièrement par un borborygme incompréhensible ou un gloussement dont on ne comprend pas toujours l'apport dans le discours.
On comprend "l'idée générale" ou plutôt "le sentiment" du locuteur mais en l'absence d'arguments présentés avec un vocabulaire précis la teneur du propos reste très approximative.
Le bon côté des choses : personne n'est vexé ! Puisque rien n'a été dit. 
Un monde de rien, un monde vide, des esclaves hébétés et, forcément, toujours moins payés. 




6 commentaires:

  1. un borborygme ? tu te la pétes un peu Wendy lol ;)

    RépondreSupprimer
  2. Sur la liste de Dépopulation2 août 2016 à 13:53

    comprend pas, enfin veux dire comprends pas tout, bolalalala ces intellectuels blogueurs z'en font des maniaires. Chais pas trop mais crois qu'on va tous finir par parler une sueule langue, un anglais créole et zigouiller les zotes languages sauf lébres oeufs qui s'ra causer qu'en hébraïnie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :))

      J'apprécie beaucoup ton nouveau pseudo !!!!

      :)

      Supprimer
  3. Barbare (βαρβαρος) : toute personne dont le langage semblait un charabia grossier et peu évolué pour les Grecs : « bar-bar »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce dont il est question, non ? De barbares. :))

      Bientôt un os dans la main et une chevelure de femme dans l'autre.

      :)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.