mercredi 10 août 2016

La formation des enseignants confiée au privé

Et là je pose directement la question : est-ce encore un réseau de Mr 

Soros ?

Source 




Le site de Teach for France Le site mère : Teach for all


Global Approach ! : approche mondiale de l'éducation. 
 Les nouveaux profs arrivent à la rentrée !

.....Ils arrivent. Ils sont jeunes et hyperdiplômés. « Bienveillants, visionnaires, meneurs et courageux », selon l’organisation Teach for France. À la rentrée prochaine, ils seront professeurs d’histoire-géographie, de maths, de lettres modernes, contractuels pour deux ans dans des collèges de l’éducation prioritaire de l’académie de Créteil. 

En juillet, ils ont suivi une formation express de cinq semaines dans le cadre paisible de l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) à Fontainebleau (Essonne), une école privée de gestion des affaires et de management...

Plus sur la source.... Éducation : Game over ! 

8 commentaires:

  1. Vous croyez vraiment qu'un type ou une nana d'école de commerce veut aller enseigner dans une zep ?
    Un de mes amis était crontactuel pendant un an et il a vite arrêté parce que :
    _ c'était pas son domaine premier
    _ c'est hyper dur d'enseigner là-bas.

    Envoyez des imams si vous voulez éduquer les gosses du 93.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      L’académie de Créteil ne gère pas que le 93.
      Mais aussi le 94 et le 77... Et je ne pense pas qu'un imam serait d'une quelconque utilité dans un bled de 1000 âmes comme trifouillis les oies, perdu dans le fin fond du 77.
      Donc par exemple l'INSEAD de Fontainebleau d'où sortent ces gens bien formés est dans le 77.
      Les ZEP de créteil ne sont pas toutes dans le 93, loin de là...

      Et je suppose que les contractuels que vous connaissez ne sont pas passés entre les mains de ces formations là et ne bénéficient sans doutes pas d'autant d'avantages que ces gens bien formés...
      De plus il est bien stipulé qu'ils ne resteront en poste que 2 ans. Ils seront et épuisés et surtout grillés en tant que collabo d'ici là !

      En tout cas, cette information est bluffante et l'on sent que de toute part l'empire s'affole et tante le tout pour le tout...

      Bon courage à tous, dans ce monde fous !

      Supprimer
    2. Et pour information, l'INSEAD n'est pas dans l'Esonnne, mais à Fontainebleau, en seine et marne.

      Et ce n'est pas qu'une école de commerce, loin de là. Ou du moins peut être seulement en façade.

      Cet "établissement" est ouvert 24/24, 7/7, il accueille presque exclusivement des étranger venu en formation chez nous, mais des étrangers de "l'élite", pas n'importe qui non plus, un simple sans dents ou un réfugié ne peut même pas oser passer le portail de cet établissement.

      Tous les étudiants touchent des aides françaises pour venir ici...

      Bref, c'est très loin d'être une simple école de commerce ouverte à tous... Très loin !

      (Je me permet de corriger ces quelques infos, car je vais de temps en temps sur ce campus pour raisons professionnelle)

      Supprimer
    3. Interressant, passionnant ce que tu dis...

      Supprimer
    4. Bonjour Wendy,

      Tu sais, ce n'est rien d'extraordinaire, beaucoup d'autres sites de formations privés sont ainsi.
      Il m'arrive régulièrement de devoir installer et paramétrer des écrans tactiles dans des salle de cours et autres salles de conférence. C'est à la mode en ce moment, un budget fou est cramé par l'éducation nationale et par les privés pour ca. Enfin bref, beaucoup d'établissements privés sont principalement réservé à une certaine élite, souvent étrangère et à gros moyens. Les accès y sont réglementés, souvent mon badge "visiteur" ne me permet de ma balader partout.

      Quand il me faut un accès à une salle de réunion situé à un étage "particulier", je suis accompagné par qqun.

      Ce que je te décris là, n'est pas une procédure pour accéder à un site sensible de recherche ou de production. Non, non, juste pour entrer sur un campus et dans ses locaux.

      Une autre facette de mon boulot, me fais me déplacer sur des sites sensibles industriels. Sensibles dans le sens d'espionnage industriel, dans l'aéro ou dans l'automobile. Et bien, tu te ballade bien plus facilement dans des endroits où t'as rien à y faire avec un badge "visiteur" dans les locaux R&D de Renault que sur le campus de l'INSEAD...

      Après, j'ai pas été fouiné pour voir qui gère, administre et finance l'INSEAD (par exemple, c'est juste à côté de chez moi, c'est pour ça que j'en parle...) mais de manière plus ou moins détournée on doit bien retomber sur quelques ONG connues pour "promouvoir la démocratie et les valeurs occidentales"...


      Si tu souhaites des détails pour recouper mes dires, je peux te filer mon mail en MP...

      Supprimer
    5. Bonjour,

      On fait comme ça :

      Tu laisses ton mail sur un vieil article du blog.

      Ton commentaire s'affichera dans la boîte mail.

      J'efface ton commentaire avec ton adresse, je t'envoie un mail et ainsi nous pourrons converser en MP.

      Je te remercie pour toutes ces informations très très interressantes.

      Il y a moins de surveillance chez les industriels : il n'y a aucune innovation donc, c'est logique.

      Par contre pour tous ceux qui veulent manipuler les esprits c'est autre chose. Car ils affinent leurs techniques.

      Bien à toi

      Supprimer
    6. Bonjour Wendy,

      Voici un mail poubelle qui te permettra de me donner ton adresse mail : benjman@gmx.fr

      Ensuite, je te répondrais par mon mail normal.


      bonne journée...

      Supprimer
    7. Je viens de t'envoyer un mail, tu as mon adresse, donc.

      Bien à toi

      Supprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.