jeudi 18 août 2016

"Je te refile mon migrant"

Un centre d'accueil d'une capacité de 300 places va être construit à la mi-septembre à Côme, dans le nord de l'Italie, pour héberger des migrants refoulés de Suisse, ont fait savoir les autorités locales.

Près des deux tiers des 7'500 personnes ayant atteint le canton du Tessin via la frontière italienne ont été refoulés depuis le début du mois de juillet, alors que la proportion était jusqu'alors d'un sur sept. Des centaines de personnes renvoyées par la Suisse sont bloquées à Côme, dans une situation difficile. Source

Sympa ! La Suisse refoule ses migrants vers l'Italie ! No comment ! 

À Côme !!!! :)) pour ceux qui connaissent...


Une destination "chicissime" !!!! Côme.


À Paris : "c'est un merdier pas possible". Vidéo AFP en français.

Au fait : 
pourquoi les CRS ont un masque pour frayer avec les migrants et pas nous ? 
Pourquoi un masque ? Je ne sais pas, eux savent !


Bétail humain.

Comme vous et moi. 

4 commentaires:

  1. Pas fous les Suisses ! Ni les CRS d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/accueil-des-migrants-la-suisse-est-elle-trop-severe-au-tessin?id=7914179#?index=all

      Supprimer
  2. Ils ont des masques à titre préventif.En région parisienne, des migrants avaient une grave maladie, le camp a été brûlé, puis les migrants ont été mis en quarantaine à l’hôpital; même les infirmières avaient interdiction de les approcher; l'une d'elles a fait part de son inquiétude; les médecins étaient désemparés , n'ayant jamais géré de pathologies similaires...chut dans les médias mais retour à l'âge de pierre pour les risques sanitaires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, niveau sanitaire c'est vraiment moyen.

      Paris est sale, tout est sale... Bref...

      Tu as une source pour ce dont tu parles ? "La maladie", l'hôpital et tout ça ?

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.