lundi 22 août 2016

Immigration américaine, un piège à africains?

En exergue : Il faut toujours lire la presse africaine ! L'article qui suit est pour le moins "ébouriffant".

On comprend clairement que le Colosse americain chute. Il tombe en silence, loin des regards, mais inexorablement ! 

----------extraitsTout sur la source que je vous conseille de lire.

Cette fracassante analyse du chercheur Camerounais Jean Paul Pougala peut vous faire bondir de votre chaise. Il parle de fiscalité appliquée sur le passeport américain, efficace pour financer une dette colossale. Sans détour.


«Votre avenir au Canada », «Immigrez aux USA », « Votre Passeport pour Dubai » etc. C’est ce genre de publicité qui est placardée aux quatre coins des principales villes africaines, comme pour montrer que l’Afrique est un enfer. 

Les plus naïfs tombent dans le panneau et sacrifient souvent l’épargne de toute une vie pour aller vers le vrai enfer sur terre. Ils sont encouragés dans cette folie par ceux qui sont partis avant eux, brandissant le plus précieux des sésames, le passeport américain, britannique, français, belge, suisse ou canadien comme un vrai trophée. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que rien ne vaut leur passeport africain. Ils ne savent pas qu’ils viennent d’être piégés et à vie. Pour vous faire comprendre comment, je vais vous prendre le plus prisé d’entre eux, le plus célèbre et c’est le passeport américain, la nationalité américaine.


La propagande américaine a mis sur pied un système bien rodé de recrutement des contribuables volontaires pour tenter d’éponger sa montagne de dettes. Avec des instruments très efficaces comme la Loterie pour la Green Card américaine ou le droit du sol pour les enfants nés sur le sol américain et qui deviennent automatiquement américains, la machine est très bien huilée et marche à tous les coups. Les nouveaux naïfs sont toujours plus nombreux à tomber dans le panneau, sans jamais se poser la question de savoir pourquoi un pays peut-il sans contrepartie organiser des loteries pour avoir de nouveaux citoyens. 


La vérité est que les Etats-Unis d’Amérique sont un pays très bien pour les pauvres, les très pauvres et qui ont pour ambition de demeurer pauvres. 

Selon le magazine Forbes, de 2012 à 2013, il y a eu 221% d’augmentation du nombre d’Américains renonçant à leur nationalité. Pour 2014, l’AFP, en juillet 2014 nous annonçait que de juillet 2013 à juillet 2014, l’augmentation avait été de 492%

C’est l’année où l’Administration Obama décide de passer à l’attaque pour freiner l’hémorragie. Elle va tout simplement décider de frapper encore plus fort au porte-monnaie en augmentant l’Exit Tax de 422%. Et désormais, pour renoncer à la nationalité américaine, il faudra accompagner sa demande d’un versement au fisc américain de 2350 dollars, au lieu des 450 dollars de l’année précédente. Qui plus est, il faudra désormais s’acquitter d’un impôt d’abandon de la citoyenneté américaine, proportionnel à votre patrimoine. 

-----l'immigration crée des esclaves et masque les dettes ! Mme Merkel avec sa banque d'état en faillite en sait quelque chose ! 

Les migrants européens aussi ne sont là que pour être "comptabilisés" sur une ligne "de crédit" dans un bilan comptable lui-mme sous clef dans un obscur bureau de la BCE !! Le tout dans le cloud ! 

Le système est au bord de l'effondrement. En résumé. Tout est virtuel et mensonger. 

"Quand c'est gratuit le produit c'est toi." Hé ho ! Les migrants ! Allo !!!! 


11 commentaires:

  1. Tu te rappelles de Disco Tonio des infos du nain ? Il avait appelé ce système le ponzimmigration. C'était très bien vu ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai pas vu ! Si tu as un lien... Merci !

      Supprimer
    2. http://auxinfosdunain.blogspot.fr/

      Il n'écrit plus malheureusement...

      Supprimer
    3. Merci ! Ne plus écrire c'est ce qui nous attend tous...
      Il arrivera un moment où tout va devenir difficile.... Voire..dangere.....bref...

      Supprimer
    4. Oui. Avec en plus l'impression d'avoir tout dit et de vouloir agir à son petit niveau.

      Supprimer
    5. Agir ? C'est certainement un leurre... Mais ça reste un espoir, un but...

      Supprimer
    6. Disco Tonio parlait, par exemple, de déPIBiser son travail pour ne pas alimenter la machine, pour ne pas payer pour les enrichisseurs haineux et parasites. C'est ce que je fais perso tout en me mettant un max à l'abri. Maintenant comme on ne sait pas à quelle sauce on va être mangés, cela a ses limites.

      Supprimer
    7. Mais certaines choses dépassent effectivement l'individu...

      https://www.youtube.com/watch?v=T8fCrpAISiY;t=66s

      Supprimer
  2. c'est un plan de Albert Pike et autres timbrés qui veulent l'appliquer :

    http://chaoscontrole.canalblog.com/archives/2014/07/22/30295565.html

    http://dimsung.free.fr/doc/plan_de_Pike.pdf

    https://www.youtube.com/watch?v=C28eQ_AJTEo

    Pour eux les ''mulâtres à venir seront des futurs esclaves travailleurs et fort pour des cacahuètes "

    RépondreSupprimer
  3. ouais même en cumulant tous les Pib africains ils n'y aurait pas assez pour éponger la dette us on est même a des années lumière ! et je ne suis pas sur que les camerounais et les africains est l'épargne nécessaire pour éponger la dette us lol

    je veux bien que Obama détruise l'Amérique c'est son rôle et la venue des ces africains n'a qu'un seul but la marginalisation et la destruction des blancs américains , faire croire que les USA ont le projet de résorber leur abyssale dette en taxant les Africains est risible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, tu ne comprends que 1/2 phrase !

      De plus la vie des noirs ne tourne autour du nombril des blancs !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.