vendredi 12 août 2016

Calais : une "jungle" devenue une ville

"On s’attendait à une augmentation d’environ 1 000 réfugiés par mois cet été, mais on est bien au-dessus de ce à quoi nous nous attendions. (...) Il y a une asphyxie dans le camp, et il y a une asphyxie du système d’accueil de l’État. (...) il n’y a plus de place et qu’ils ne peuvent pas prendre tout le monde. En plus, il y a une insuffisance des personnels qui travaillent sur les demandes d’asiles, qui plus est en cette période estivale avec les congés".
Source




Vous vous souvenez quand on a "démantelé" la jungle de Calais il y a quelques mois ? À grand renforts policiers on a "relogé" les migrants dans des "containers" .... Pour leur bien... 

De l'argent jeté par les fenêtres ? Oui. La "jungle" s'est réformée et elle "accueille" toujours plus "d'occupants".

Le tonneau des Danaïdes..........misère ... 9000 personnes qui vivent on ne sait ni de quoi ni comment et à 1 km des personnes qui vivent on ne sait pas trop comment...

Résultat : On ne sait rien !!!!!! On ne maitrise rien ! On laisse faire....on détourne les yeux.



Super !


Humour noir....





2 commentaires:

  1. 9000? Seulement? On en a vu passer 150.000 en Grèce.

    RépondreSupprimer
  2. La jungle de Calais est une épine dans le pied de tous les partis politiques :

    1 - il y a ceux qui s'en servent mais qui ne pourront rien faire
    2 - ceux qui en parlent mais qui ne peuvent rien faire
    3 - ceux qui essayent mais qui n'y arrivent pas

    Pokémon, c'est plus simple et on est sûr à tous les coups de faire un carton!

    Triste!

    Marmotte

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.