vendredi 26 août 2016

Bolivie : un ministre tué par des mineurs en grève


Plusieurs enquêtes ont montré que les mines sont exploitées avec des milliers de travailleurs soumis à des conditions de travail très pénibles, surtout quand ils sont employés par les multiples sous-traitants des coopératives minières. 

Le représentant du gouvernement se rendait sur les lieux de la manifestation, à Panduro, un village de haute altitude situé à une centaine de kilomètres à l’ouest de La Paz, pour entamer un dialogue avec les mineurs qui exigeaient une réforme du droit du travailSource


Il « était persuadé que la rencontre avec certains représentants de mineurs permettrait d’instaurer un dialogue avec le gouvernement (), mais il a été intercepté par des mineurs et emmené sur une colline. () Il a été humilié, torturé et battu à mort », a précisé M. Romero qui évoque un « acte criminel sans précédent ».


Les représentants des coopératives minières ont dénoncé la mort par balle de deux de leurs militants lors d'affrontements avec la police sur des barrages mardi.



Pousser les gens au désespoir a ses limites.

CQFD ! 

1 commentaire:

  1. Hub de MONTMIRAIL26 août 2016 à 06:18

    MOI J AIME LA POLITIQUE, MOI PRESIDENT, MOIS J AIME LA POLITIQUE , MOI PRESIDENT ...

    MOI, MOI, MOI,

    Parlez moi de moi, il n'y a que cela qui m intéresse.

    Hub de MONTMIRAIL

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.