jeudi 25 août 2016

Attaques chimiques sur la Syrie puis sur l'Europe ?

Une source

Angela M. semble le penser. Chimiques ou nucléaires. Il faut peu d'uranium pour un petit attentat atomique.

Ceci dit, je ne comprends plus rien à ce qui se passe en Syrie avec les USA, le régime de Damas, l'EI, la Turquie, Israël, les kurdes, les français, les alliances secrètes, les russes, les amis qui sont des ennemis, l'Iran...etc...

Excusez moi cela dépasse largement mes compétences. Je ne sais absolument pas qui fait quoi avec l'argent de qui et pourquoi.

Je donne l'info brute. Évidement en France nous craignons plus que tout un attentat de nature nucléaire avec nos 52 centrales et nos sites de déchets....


Tout ce que je comprends c'est que la destruction de la Syrie se fait avec plus de précaution et de temps que la destruction de la Libye...

Les enjeux gaz et pétrole sont énormes.


7 commentaires:

  1. Non, le peuple syrien est derrière son leader et la Russie protège la Syrie...le gaz, le pétrole et la rose c'est bon pour les baratineurs juifs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le grand Israël de la pax judaïca, les juifs peuvent aller se rhabiller car seuls les véritables enfants d'Israël de la fin des temps y seront admis...

      Supprimer
  2. La Turquie a exigé que les forces Kurdes se retirent à l'Est de l'Euphrate sinon ils les attaqueront directement.
    Washington a confirmé qu'ils ne soutiendront plus les Kurdes si ils n'obtempèrent pas.
    Erdogan veux empêcher les diverses régions tenues par les Kurdes de s'unifier maintenant que EI s'effondre, car ils refusent qu'un Kurdistan unifié se crée entre le Kurdistan irakien et la région d'Antioche.

    En résumé, les Kurdes ont fait le gros du boulot contre l'EI soutenu par les services secrets Turcs et US mais maintenant que leur proxy s'est fait dégommer, les Turcs ne veulent pas laisser les Kurdes vainqueurs concrétiser leur victoires stratégiques en un territoire unifié.

    La Russie défend la Syrie, pas les Kurdes. Bref. comme d'ab, si t'as pas une grande puissance comme allié, t'es le dindon de la farce...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, pas Antioche, mais Alexandrette.


      2 réflexions en plus ;

      1) pourquoi les média grecs expliquent-ils la situation de façon claire et facilement compréhensible quand les médias occidentaux laissent leurs lecteurs/auditeurs/telespéctateurs dans une confusion épaisse?
      Les Kurdes et les Turcs, comment dire... Un pacte entre criminels fini toujours par une trahison.

      En 1905, le gouvernement Jeune Turc a utilisé les Kurdes pour la sale besogne du génocide des Arméniens, en leur promettant les terres et village des population génocidées.

      Sauf que la contrepartie c'était qu'ils se fondent dans le projet nationaliste turc, en oubliant leur identité kurde afin de devenir des "Turcs des montagnes"...

      Les Erinyes ne laissent jamais les coupables en paix.


      Supprimer
    2. Les kurdes seront insteumentalisés et finiront comme ils ont commencé : sans une seule partie de territoire.

      Supprimer
  3. Petite piqûre de rappel :

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/29/dix-sept-sites-nucleaires-ont-ete-survoles-par-des-drones-depuis-octobre_4565967_3244.html

    Tout doit être prêt à l'heure actuelle ! La seule question : QUAND ?!

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.