mercredi 27 juillet 2016

France : vers un concordat avec l'islam ?

Source

L'exemple du concordat entre l'état français et l'Alsace Moselle La définition du concordat

Comment signer un concordat avec une religion sans clergé ? Sans église, sans structure pyramidale ? C'est impossible. 


Comme le rappelle Le Canard, un tel concordat impliquerait la rémunération par l'Etat des ministres des Cultes, et la validation de leur nomination. Une mesure qui va à l'encontre d'un rapport sénatorial publié au début du mois de juillet et qui préconisait, au contraire, le retrait de l'Etat des affaires du culte musulman. 

---- ils sont "à la rue" et vraisemblablement nous "cachent des informations". 
Ce genre d'idées est proprement hallucinant ! 

Quelqu'un se prend pour Napoléon au gouvernement ? 



La signature du concordat.



Source image

3 commentaires:

  1. Message in the botte27 juillet 2016 à 08:43

    Un Islam laïc...voilà ce qu'ils veulent. C'est Ryssen qui a raison...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est en pleine science fiction

      Car 1) ça n'existe pas la laïcité dans l'Islam. La religion, c'est le calife. (ou le sultan)
      Le seul concordat possible avec l'islam c'est que la république devienne islamique.

      Et 2) Il lui manque une case (neuve ou ancienne) pour qu'il puisse réfléchir. En effet ils nous ont mené dans l'impasse et n'ont pas de solution. Pour eux anti-chrétien=copain. Promouvoir la religion anti-chrétienne partout, dans les Balkans et dans les banlieux, quelle bonne idée! Sauf qu'on ne dine pas avec le diable, quelle que soit la longueur de la cuillère.

      Supprimer
    2. Bonne idée, ils créeront ainsi un état dans l'état, conforme à la vision de Schumann, Monet etc.

      Contour d l'état crèè : K L F T.

      Ces gens parlent et ignorent ce qu'ils disent.

      Polyglottes, Troglodytes, quel talent !

      ORTHO

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.