mercredi 27 juillet 2016

"Quand c'est flou il y a un loup".

Dans le parisien ce matin :

Rappel : 

Dans un livre de Houellebecq, les journalistes ne signalent plus les attentats islamistes "pour ne pas faire le jeu du FN".

Sans floutage, ni filoutage :

Ha !

Dont un nommé Petitjean

Malik Petitjean. Demain Jean-François Dubois-Dumolet ? Né de Odette Pierafeu ?

On a remarqué !

C'est internet qui est montré du doigt comme "méthode de radicalisation". 
Non, on ne rit pas.


Mais qui est-ce ? 

1 commentaire:

  1. C'est ce qu'on appelles dans les milieux autorisés et en termes professionnels du floutage de gueule.

    A noter que le floutage idéologique, lui, ne date pas d'hier.

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.