jeudi 28 juillet 2016

On a perdu le "devoir de mémoire" ?

Donc, tels des enfants fragiles et décérébrés. nous ne verrons pas d'images sanglantes d'attentats terroristes. Et encore moins le portait de leurs auteurs.

Nos esprits tendres ne pourront pas le supporter.

Par contre ça doit faire environ 40 ans que certaines chaînes que je ne nommerai pas nous abreuvent d'images absolument insoutenables de la seconde guerre mondiale et des malheureux sortis des camps de concentration.

Et nombre de journalistes et d'intellectuels distingués se sont répandus sur les plateaux de télévision pour nous enjoindre de bien nous imprégner de cette histoire odieuse et de la faire partager à nos enfants afin de ne surtout jamais ..oublier !

On oubliera donc Nice, le Bataclan et tous les autres attentats ... Puisqu'il le faut... Mais, messieurs les censeurs, devons-nous donc, en toute logique, oublier ceci :





Source image

L'obligation de l'ignorance ou le devoir de mémoire ?

Je ressens comme un flou dans les positions de nos intellectuels.