mardi 19 juillet 2016

Nice, "Terre d'Islam"

Je ne pense pas qu'on aura mieux aujourd'hui ! :))

Estrosi et toute la droite au pouvoir régional doivent faire "moulins à vent" ou derviches tourneurs dans leurs jolis bureaux ! :))

Sur la Source :

Arpenter le quartier des Abattoirs, où résidait le tueur de la promenade des Anglais, puis remonter vers le nord-est de la ville, c’est s’enfoncer peu à peu en pays musulman.

:)) Priceless ! 

Mais une chose est sûre: dans ce quartier anonyme comme à l’Ariane, aux Moulins, à Bon Voyage ou à St-Roch, l’islam radical est tout sauf une question subsidiaire. Une question esquivée? Taboue? Certainement. Mais une question centrale. A laquelle sont confrontés toutes celles et ceux qui vivent là.

---- en illustration je vais mettre ceci :

"Les prières de haine contre les non-musulmans à la Mecque". Histoire de faire la part des choses entre islam radical et islam. 

NB : Celui qui me dit que ce n'est pas clair est un islamophobe de mauvaise foi.






10 commentaires:

  1. Plus les jours passent et plus tu te rends compte des tares que trimballent l'humanité....
    Tout est fait pour qu'il y ait un bain de sang monumental... Et il n'y aura pas de vainqueur....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, zéro vainqueurs ou toujours les mêmes ceux qui veulent davantage de pouvoir.

      Supprimer
  2. A moins, bien sûr, que les Dieux créateurs des anciennes mythologies, reviennent et qu'ils bombardent les fruits avariés de leurs expériences foireuses....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains que nous ne restions seuls avec nos consciences encombrantes....:)

      Supprimer
  3. Jésus : "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes."

    Evangile selon saint Matthieu (chapitre5, versets 44 et suivants)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce rappel Géocédille !

      Très utile en ces temps ...

      :)

      Supprimer
    2. Et ça ? Qu'en penses tu ? :))
      "Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?" Matthieu 23:33.

      Supprimer
    3. Stop ou encore ? :))

      "Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche." Apocalypse 3:16

      Supprimer
  4. Ubertin de Casale19 juillet 2016 à 19:59

    " Ainsi que tu n es ni tiède ni froid je te vomirai de ma bouche ". Apoc 3 : 16.
    Une explication possible . le Christianisme est une religion qui ne fait dans la demi-mesure. Quand on est chrétien on l est à temps plein ou pas du tout. Ya pas à dire je suis catholique à 75 % et les 25 % restant je. Pioche du coté des bouddhismes ou des disciples de Rael. Être chrétien. C est être pret à donner sa vie pour le Christ ( voir les martyrs et les saints et saintes)
    Non ma chère Wendy , la religion chrétienne n est pas une religion de femmelette. Que ton oui soit oui , que ton non soit no. Le reste vient de malin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas été éduquée aux textes, aux versets, etc..

      Maintenant c'est la mode, on te parle avec un haddit ou autre.

      Or, je remarqué que dans tous les textes il y a de la violence et de l'amour, on peut choisir..

      Non, la religion catholique, je suis ok n'est pas pour les faibles...:)

      Merci Ubertin...

      Supprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.