vendredi 1 juillet 2016

"La télévision ghanéenne est-elle trop noire ?"



:)

Je reviens...

- dans les années 80 on parlait "assimilation", dans les années 2000 on disait "intégration" en 2016 on dit "échec".

Quand les algériens sont venus en France appelés par Bouygues et consors les français n'ont pas cherché à les assimiler à la République. (1950-70). Les français pensaient que cela se ferait automatiquement.
Il y avait du travail, des bidons villes et l'Ecole, pensait-on, ferait le reste. Ces premiers immigrés étaient invisibles à la télévision ou dans les journaux. Invisibles mais présents.

Quand le chômage de masse s'est installé dans les années 90 les immigrés sub-sahariens sont arrivés.

Pourquoi ? Aucune idée. Ils n'étaient pas, eux, désirés par Bouygues et ses camarades. Peut-être l'étaient-ils pour faire baisser les salaires et assumer les sous-traitances dans le bâtiment ? 

Certainement. Mais beaucoup ne travaillaient pas, contrairement à la première vague d'immigration.

Au final la France des villes c'est la "diversité" multi-raciale imposée par les groupes industriels français qui ont disparu ou se sont délocalisés au Maroc, pour beaucoup.

Les français se retrouvent à vivre avec des ressortissants de pays étrangers sans l'avoir demandé. 

Et les ressortissants étrangers pour la plupart mal payés, se retrouvent en France sans réellement aimer ce pays ou l'avoir choisi. Ils déclarent être là par nécessité et en ressentent de l'amertume et de la rancœur. 

Donc, comme l'intégration est impossible voire non désirée, on l'impose.

Il n'est pas un seul reportage des chaînes info qui ne choisisse d'interviewer un représentant des "minorités", si possible noir.

Dans les rassemblements purement blancs-FDS, comme la marche blanche qui a suivi l'assassinat des deux policiers, les chaînes info arrivent à trouver le ou la noir-e qui s'associe pleinement. Alors que le téléspectateur note qu'il n'y a que des blancs dans le défilé.

Ça en devient ridicule. Cette "mode" a commencé l'hiver dernier et s'intensifie.

Deux raisons immédiates :

- Holland pour sa réélection nécessite le vote des "minorités"
- les banlieues et cités sont insurrectionnelles. Brossons-les dans le sens du poil.

Les noirs, par exemple ne sont plus minoritaires à Paris et petite couronne. selon les zones géographiques ils sont majoritaires.

Les "arabes" ne sont plus minoritaires en grande banlieue et en petite couronne parisienne. 

Dans moins d'une génération la France ne sera plus blanche du tout. La France ne sera plus catholique du tout, surtout si Erdogan et ses amis prennent le pouvoir sur le ventre des femmes.

La télévision pose la bonne question. Ma réponse :

"Oui, la télévision française est trop blanche, elle ne représente pas la France colorée d'aujourd'hui." 

Seul souci, réponse est vide de sens, elle est purement affective et ne vaut que pour moi.

Je demande donc sérieusement des statistiques ethniques pour sortir des "ressentis" des uns et des autres et pouvoir établir un constat qui permettra de mettre en œuvre des remèdes si nécessaire.


À aucun moment, sur le sujet de la "diversité", je n'ai vu passer un referundum, ni une proposition de loi, ni une interrogation démocratique du peuple, 

Qu'en pensent les blancs-FDS ? Qu'en pensent les "minorités-majorités-visibles-invisibles" ?

Je n'ai aucun moyen de le savoir. 

Il est temps d'interroger tous les français, de toutes les couleurs sans exclusive et de poser à tous la question de l'immigration et de l'égalité, de la pertinence de nos institutions et du destin que les français privilégient pour le territoire sur lequel ils vivent. 

Ce n'est pas parce nous verrons plus de "noirs et d'arabes" sur les écrans que cette partie de la population française se sentira "intégrée".

L'intégration par l'image coûte moins cher que celle par l'école ou le salaire. ....jeu de dupes,

Il ne faut pas avoir peur du peuple. La peur est mauvaise conseillère. 

7 commentaires:

  1. we've frozen walt D2 juillet 2016 à 03:10

    Nous semblons être entré dans la 4eme dimension d'un occident "inversé" :

    https://pbs.twimg.com/media/CmSdqQuWIAE1GEU.jpg:large

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien cette photo ! Il est hors sol... :))

      Oui, occident inversé. Invertébré. Je ne sais pas s'il reste de l'occident en occident.

      S'il en reste le discours c'est : éradiquons le !

      Supprimer
  2. Évitons de faire comme aux USA : mettre un quotas obligatoire pour les minorités.

    L"intégration" c'est aussi une question de volonté de chacun : accepter l'autre pour ce qu'il est et accepter le pays dans lequel on vit (et toutes ses règles, coutumes, us,...).

    Il y a de toute façon beaucoup de travail à faire de part et d'autre.
    Mais malheureusement notre société, les gouverneux et les "industriels" avaient intérêt à laisser faire ou à ne pas s'occuper de.

    Perso, un français est un français quelque soit sa couleur de peau ou son origine, je trouve que c'est même une richesse que d'apporter une pierre à l'édifice COMMUN (oui je dit bien commun sans supprimer ce que l'on est à la base!)

    Il ne s'agira pas, là encore, d'imposer une manière de vivre ou une certaine idéologie comme malheureusement certaines communautés minoritaires le font et je ne parle pas ni des algériens, ni des Sub-sahariens, ni des marocains (n'en déplaise à cetains) mais bien à communauté minoritaire qui garde une main mise sur des pans entier de la société!! Osez me dire le contraire!! (vous savez ceux qui sont tellement persécutés ici qu'ils en ont un statut particulier notamment en terme de surveillance.............sur nos deniers bien sûr!!)

    Et je suis persuadé que beaucoup de problème viennent justement du fait que beaucoup et notamment cette minorité là, n'a jamais voulu intégrer algériens, marocains....!

    Et après on nous traite NOUS de racistes!!

    Lisez le super livre de Michel loquet "triste Amérique"...............édifiant sur une "civilisation" qui ose nous donner des leçons de vie et de morale (MDR!!)

    RépondreSupprimer
  3. Bien sûr que si les patrons sont intéressés par les migrants subsahariens.

    Pour la bonne et simple raison que vous ne verrez jamais un noir faire de syndicalisme.

    RépondreSupprimer
  4. l'intégration est impossible si elle devait avoir lieu sa aurait déjà du être le cas depuis longtemps , sa ne c'est jamais fait sa ne ce fera jamais .

    de toute façon l'intégration et une mauvaise idée aucune société multiraciale n'a jamais fonctionné aucune .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut être possible, mais pas comme ça ! C'est clair !

      Supprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.