mardi 12 juillet 2016

Grand merci à la presse Algérienne !

Je reprenais une information ce matin et j'écrivais que les dires du monsieur étaient incompréhensibles ICI.

Et pour cause ! Ils étaient tronqués de l'ESSENTIEL ! Essentiel que nos amis algériens, eux, ont bien voulu relater ! Un grand merci ! Merci à TSA Algérie qui redonne du sens là où il n'y en avait pas ! 

-----reprenons, donc, en gardant à l'esprit ce que tout cela implique pour la presse française :


Les services de renseignement français sont inquiets. Patrick Calvar, patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), auditionné à huis clos le 24 mai dernier dresse un sombre tableau pour le pays.
Le directeur de la DGSI soutient que la France est l’un des premiers pays visés vu le nombre important de ses ressortissants partis combattre en Syrie. Des bombes à retardement qui peuvent décider de revenir à tout moment afin de commettre des attentats sur le sol français. « Ils sont au nombre de 400 ou 500 » .
« Des milliers de Tunisiens, de Marocains et d’Algériens peuvent être projetés sur notre territoire », ajoute-t-il. « Mon souci, c’est que je n’ai aucune visibilité sur les francophones issus d’Afrique du Nord qui, par des alliances linguistiques puis opérationnelles nouées là-bas – puisqu’ils ont combattu ensemble – peuvent s’engager dans un projet ou être désignés pour être partie prenante au même projet ». Au total, son service suivrait près de « de 2000 personnes » sans compter les « Nord-Africains ».


La seule solution consiste à recourir à la « biométrie ».

Très pessimiste quant à l’évolution de la situation sécuritaire en France, le responsable dit être persuadé que les terroristes « passeront au stade des véhicules piégés et des engins explosifs ». Selon lui, ces derniers envisageraient désormais de faire un maximum de victimes sans « sacrifier leurs combattants » une fois qu’ils auront « projeté des artificiers » sur le territoire français.

----- et bien, voilà ! Là, ça a un sens !!!!!

Ce n'est pas la première fois que les algériens crient dans le désert des oreilles françaises ! Attention ils pourraient se lasser.... 

Raz le bol de la presse française... J'ai perdu un temps fou à vouloir comprendre un texte "falsifié"......




8 commentaires:

  1. Mes frères et mes Soeurs! Soyez sages allez dans votre chambre car apocalypse arrive! Cela n'est pas une blague chers frères et Soeurs! Apocalypse c'est sérieux! Priez et faites entrer Christ dans vos coeurs car c'est la voie le chemin mes frères et Soeurs!....

    RépondreSupprimer
  2. un journaliste qui a enquêter sur les réseaux djihadiste estime leurs nombre en France a 15 000 quand la presse mainstream elle dit 5000 ou moins .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je dis 6000 et c'est mon dernier mot...

      Supprimer
  3. L’oligarchie qui contrôle le système politique en Europe et aux USA a conscience qu’elle est en train de perdre rapidement le contrôle du monde occidental. Ce qui est désigné par le terme “ultra-droite” n’est rien d’autre que le peuple en son entier dès lors qu’il cesse de se soumettre aux élites.
    Les services de renseignement français, visiblement indifférents à la montée en puissance des organisations islamistes liées au gouvernement républicain – Frères Musulmans en tête – ont trouvé une nouvelle menace : l’opposition populaire, désignée sous le terme “d’ultra-droite"
    http://breizatao.com/2016/07/12/patrick-calvar-directeur-du-renseignement-francais-dgsi-craint-que-loligarchie-occidentale-pro-musulmane-ne-soit-renversee/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;)

      Bien sur ! L'ultra droite c'est le français moyen DS relégué dans sa lointaine banlieue et qui ronge son frein !

      Je suis bien bien d'accord !

      L'ultra droite c'est le FDS qui en a "marre" de l'"exotisme" et autre billevesée imposée.

      Par contre ce FDS est pris en pince :

      Soit il vote MLP puisque les identitaires n'ont pas réussi à fonder un parti et donc => c'est un odieux raciste

      Soit il se soumet au "sens de l'histoire" quitté à disparaître en tant que culture et civilisation mais il n'aura pas rejeté l'autre, celui qui est "différent".

      Il ne s'agit pas de différence religieuse il s'agit pour les zélites d'instrumentaliser l'Islam qui est aussi une position politique autant que religieuse afin de soumettre le peuple à toujours plus de n'importe quoi et de corruption et d'inégalités.

      Entre les imams et SOS racisme le FDS n'a pas teouvé la riposte "acceptable" moralement et politiquement audible.

      Supprimer
  4. Excellente analyse de breizatao sur les propos de Calvar, (la voix de ses maîtres-bilderberger 2015) ami de Valls qui ne cessent tous deux d'exploiter les peurs, s'agissant d'une stratégie pitoyable pour asservir. Nous ne savons quelles sont les cellules dormantes mais en région parisienne, on peut constater une augmentation manifeste de barbus salafistes en djellaba qu'on rencontre au supermarché...Autre sujet angoissant : temps pourri pour cet été ; importantes pulvérisations d'épandages aériens sur Paris et sa région sud par plusieurs avions et notamment sur la forêt de fontainebleau notamment en mai, juin et juillet : suite aux chemtrails, gros nuages, pluies et froid; épandage massif pendant 3 jours avant les crues de la seine ; dès qu'il y a un jour de soleil, immédiatement 6 avions décollent et strient le ciel....Ces salopards nous empoisonnent de métaux lourds, perturbent nos récoltes et notre nourriture, et entretiennent un état dépressif des franciliens faute de soleil et de lumière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la France est divisée les minorités sont devenues majorités par zones géographiques, sans l'assentiment ni l'avis des pré-occupants qui se déplacent toujours plus loin des centres....

      Quant aux épandages, je veux bien le croire...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.