lundi 25 juillet 2016

Alep, barbarie et orphelins

Une source parmi d'autres

Des centaines d'orphelins...


Les : "c'est pas moi, M'dame, c'est lui !" ont fait leur temps. Chacun est responsable d'une façon ou d'une autre. 

Chacun de nous. Moi aussi, et vous aussi. Liés par tout ce sang versé sans que personne ne comprenne au juste pourquoi... 

Bien malin celui qui trouvera le coupable. Seul sera désigné un bouc émissaire. Et celui-ci peut être vous et moi. 



A Alep, des bombardements aériens ont touché quatre hôpitaux de campagne et une banque du sang ces dernières 24 heures.