dimanche 26 juin 2016

tendance mondiale : plus de drogues et moins de pain


Venezuela :


les pénuries alimentaires utilisées comme une arme ? , et si ? :

"et si : il ne manquait pas de nourriture mais seulement de nourriture à un prix abordable ?"

abordable comme la drogue ? 

car, au final, l'héroïne sera-t-elle moins chère aux USA que la tomate au Nigeria ? 

on peut le penser. 

une épidémie de décès liés à la consommation de cette drogue est constatée aux USA. lire sur Reuters

l'offre est abondante, les prix bas. le niveau du nombre des consommateurs est au plus haut depuis 20 ans. (UN).

 Au moins 207.000 décès ont été liés à la drogue en 2014, selon le Bureau des Nations Unies basé à Vienne. 






 ("c'est dimanche, bouge pas, je vais chercher les croissants")
 

11 commentaires:

  1. La fin pour les profiteurs d'en-haut et d'en-bas ? :

    https://interetpourtous.wordpress.com/2016/06/25/la-finlande-annonce-officiellement-quelle-prefere-sortir-de-leuro-plutot-que-de-payer-les-dettes-des-autres/

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Wendy,

    Pour parler de drogue je viens de prendre connaissance de cette horreur qui dépasse l'entendement ! La FLAKKA nouvelle drogue de synthèse qui a fait de nombreux mort aux US et qui arrive chez nous, c'est tout simplement diabolique au sens premier du terme... ( âme sensible s'abstenir) ;

    https://www.youtube.com/watch?v=gXlrFXEdKkU

    RépondreSupprimer
  3. bonjour

    á propos de croissants, voila le menu
    du petit mitron.

    https://www.project-syndicate.org/commentary/brexit-eu-disintegration-inevitable-by-george-soros-2016-06

    tous ces gentils philantropes TOUS !!! mangent

    dans le mème restaurant

    Tous sauf Vous tous.

    bon dimanche

    Thierry

    RépondreSupprimer
  4. Journaliste prostituée :

    https://www.youtube.com/watch?v=00olVuFtISA

    RépondreSupprimer
  5. A propos du brexit, une pétition en ligne qui regrouperait 3,3 millions de personnes, soi disant et comme par hasard, appelle à un nouveau référendum. David Cameron ne devrait pas utiliser l'article 50...mdr...

    RépondreSupprimer
  6. le guer mandchou

    barrez vous toute la clique politicienne de la France !

    tenez par exemple sur dijon ; la maison du maire rebsamen( gros franc mac ) a ete saccagé et le siege politique de son bras droit mr,granguillaume a ete saccagé aussi .

    comme je te l ai dit wendy !! hunger games ;la revolte 2 .

    sur le net , il y avait ( envir 2 ans ) toutes les adresses de nos politiciens .

    barrez-vous de la France les politicards americano sionistes
    vous aurez la vie sauve !

    RépondreSupprimer
  7. Hors sujet (quoique).

    J'ai lu ici où là que d'aucuns rêvaient d'aller se mettre au vert avant que la situation en zone urbaine ne vire à la guerre de tous contre tous.

    Sauf qu'en France, la campagne aussi c'est cher et pas toujours tranquille.

    Il se trouve qu'il y a des programmes immobiliers gelés par le crise en Grèce en pagaille comme dans ce village côtier sur le golfe de Corinthe de 680 habitants.

    https://youtu.be/kmtVESyImLM

    Je me demandais si lever des fonds pour racheter le lotissement et achever les travaux pouvait interesser assez de monde pour en faire un projet communautaire viable.

    Vos réactions seraient le bienvenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente idée !

      C'est bien placé en Grèce.

      Je n'ai pas vu de prix de vente. Le gros œuvre semble sain et de bonne qualité.

      Ensuite les travaux dans chaque lot dépendront des finances de chacun.

      Penses tu a une sorte d'association ?

      Supprimer
    2. Oui, je pensais à un présenter le projet sous forme de levée de fond indigogo ou équivalent pour couvrir le rachat et la finalisation.

      Le projet immobilier est gelé depuis 2009 mais les maisons sont couvertes, certaines n'ont pas de fenêtres, mais le climat du Péloponnèse est très sec et l'hiver très court. Non seulement les habitations en sont stade des travaux intérieurs mais l'aménagement extérieur est fini. Allées, plantes, grilles etc. Le gros oeuvre a l'air très sain.

      Dans ce climat la principale cause de détérioration, c'est les insectes qui s'installent et colonisent les intérieurs, rongeant le bois et les isolants mais ça prend des décennies.

      D'après ce que je sais mairie a saisi le projet et comptait le revendre aux enchères.

      C'est à quelques heures d'Athènes (Aéroport) ou de Patras (où arrive le ferry depuis Brindisi en Italie).

      Le golfe de Corinthe est très agréable pour la baignade (j'y ai passé quelques vacances) : peu de vagues. Pas de tempêtes. Eau chaude. Seul défaut : zone sismique (deux faibles secousses l'été où j'y suis allé).

      C'est une région de production d'olives. Je pense qu'un projet de 'mise au vert' devrait inclure aussi l'achat de terrains agricoles à proximité.

      Supprimer
    3. J'ai publié.

      Pour les terres agricoles, oui aussi, bien sur.

      Le bâti me semble de qualité. Ensuite si le prix est bas, chacun peut faire ses propres travaux à son rythme.

      Le foncier est toujours aussi olé olé en Grèce ?

      :)

      Supprimer
    4. Brindisi - Patras, j'aime bien le faire. Je l'ai fait plusieurs fois, rapide et agréable,

      Sinon, avion mais moins sympa, pour moi. Facile d'accès, c'est certain.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.