samedi 18 juin 2016

La Parabole des Talents

Je dois revenir sur la Parabole des talents, vue et lue hier sur ce blog, car je me suis rendue compte qu'elle n'avait peut-être pas été bien comprise par tous.

;)

Rappel :

[Dans la Parabole des talents (Mathieu, 25, 14-30) le maître à son retour de l’étranger récompense les deux serviteurs qui avaient fait fructifier les talents qu’il leur avait remis mais dit à celui qui avait enfoui son talent sous terre au lieu de le faire produire :



« Serviteur mauvais et paresseux ! tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que je ramasse où je n’ai rien répandu ! Et bien ! tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers, et à mon retour j’aurais recouvré mon bien avec un intérêt. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car à tout homme qui a, l’on donnera et il aura du surplus : mais à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a ».
------

Je reprends. Il s'agit donc d'une parabole (*) qui par principe possède plusieurs niveaux de lecture mais un seul sens.

1) le talent est une unité monétaire qu'il faut faire fructifier.
2) le talent une une certaine aptitude que Dieu nous offre à la naissance et que nous devons ensuite travailler en rendant grâce au Créateur et en offrant ses fruits en partage.
3) quand la graine de la foi est semée par le baptême le chemin du croyant est long et son talent doit l'amener à toujours davantage de gratitude et d'amour pour son créateur et son prochain.

"Qu'as-tu fait de tes talents ?" Question terrible.

"Tu sais que je moissonne où je n'ai pas semé" : ma parole est entendue même par les incroyants.

"Tu aurais pu placer mon argent chez les banquiers": vu que tu n'as rien fait de tes talents les remettre aux banquiers revenait au même. Faire fructifier un talent à la banque est tout aussi facile que vain.

"Enlevez-lui son talent" : s'il est incapable de travailler pour ensuite partager et donner, son talent lui est inutile.

Car seul l'Amour se multiplie à l'infini. "Donne et tu recevras".

"Il lui sera beaucoup pardonné car il a beaucoup aimé".

------ la parabole des talents n'est rien d'autre qu'un hymne à l'amour, l'amour de Dieu et des autres. La multiplication infinie de l'amour et, éventuellement, sa mesure.... 

"Qu'as-tu fait de tes talents ?".  "Donner pour recevoir".

Jésus nous le dit clairement, c'est difficile de travailler et de donner, pour un humain, il faut beaucoup d'efforts au quotidien... Si tu as suffisamment travaillé sur toi même, et offert les fruits de tes efforts, alors et alors seulement, tu recevras. Rien n'est donné, sauf ces talents, cadeaux du Créateur et dont il scrute l'utilisation que tu en fais....

----- un examen de conscience s'impose : 

"Qu'ai-je fait de mes talents ?"

--------- j'ajoute :

Les chrétiens ont deux livres, la Bible et les Évangiles.

Contrairement aux musulmans et aux juifs il n'y a ni 1000 et un commentaires de la Torah, ni 1000 et un haddiths qui viennent s'agréger aux deux textes fondateurs et uniques de la chrétienté.

L'Eglise catholique n'est simplement que la garante du dogme écrit par ses pères.

Chaque chrétien est seul comptable de lire les évangiles, de les comprendre et de vivre en fonction et en harmonie avec le texte.








(*) La parabole est une figure de rhétorique consistant en une courte histoire qui utilise les événements quotidiens pour illustrer un enseignement, une morale ou une doctrine. Tandis que celle-ci, en général, présente directement le fait qu’elle a en vue, la parabole offre, sous ses couleurs véritables, un fait qui doit servir à la démonstration d’une vérité d’un autre ordre, avec laquelle elle a une relation plus ou moins facile à saisir. « Substituez dans la parabole, dit l’abbé Girard, le véritable fait à celui qu’elle expose, vous changerez le fond du discours : substituez dans l’allégorie les véritables couleurs à celles qu’elle emprunte, vous ne changerez que la forme. » On la trouve également dans le discours argumentatif lorsqu’un récit illustre la thèse défendue pour faciliter la compréhension du lecteur. (Définition Wikipedia).


33 commentaires:

  1. Faisons une analyse simple. La ou cela est semé est la vérité spirituelle, et la ou cela n'est pas semé est le monde physique ( et donc matérialiste et néfaste ce qui reprend les paroles de Jésus en disant de laisser tomber ses biens et de les donner aux pauvres. ) Il faut prendre les talent comme une aptitude à l'éveil, et la référence au 10, me rappelle les 10 séphirotes de l'arbre kabbalistique autrement appelé arbre de vie. Serviteur mauvais et paresseux est l'homme qui est mauvais et qui ne cherche pas autre chose que la satisfaction de ses égos dans son matérialisme ( qui pourtant ne lui apporte rien, entendre par la que quoi qu'il ait, cela ne suffit jamais car il apporte la distraction mais pas le bonheur.). La dernière phrase se concentre sur la spiritualité, et par la Kundalini ou Saint Esprit. A celui qui veut se perdre dans ce matérialisme, il aura plus ( renforcement des égos ) mais celui qui travaille sur ses égos et qui travaille avec la supra sexualité homme femme comme une union sacrée et non de luxure, celui ci ou celle ci sera aidé pour détruire le reste. Même la Dalai Lama en a parlé. Quand Jean écrit aux 7 églises, on peut faire le rapprochement des 7 chakras, quand Jésus dit dans jean 3-14 et 3-15 il parle de la Kundalini.

    Il faut bien comprendre qu'il existe une guerre permanente entre le matérialisme ( apportant peurs, jalousie, convoitise, etc... soit ce que les gens appelle le bonheur de la vie) et la recherche de l'être. Le pain quotidien n'est pas la bouffe mais la digestion des sentiments que l'on vit chaque jour. Ma vie a changé du jour ou j'ai compris cela, car en détruisant mes égos en les comprenant, ma conscience augmente mais c'est un dur labeur. Quand on s'auto-observe, on peut déceler tout ca et corriger. On est sur le principe de moi, moi, moi et encore moi. L'amour est inconditionnel car s'il met des égos, ce n'est plus de l'amour mais soit de la passion aveugle, soit une flatterie égotique de sa propre personne. " pardonnez les car ils ne savent pas ce qu'il font". Ce monde est une vaste illusion ( maya) et il faut se sortir de cette impasse matérialiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jésus et Dieu n'ont jamais parlé de kundalini.
      Encore une fausse doctrine new age pour nous égarer. Le pouvoir par la sexualité et tantrisme c'est du Sex Magic de Crowley.

      L'arbre de vie n'est pas à mon sens la kabbala.

      Quand on voit les ravages kabbalistiques sur certains juifs, c'est de la sorcellerie.

      Tout cela est de l'occultisme et n'a strictement rien à voir avec le message de Dieu.

      Alors kundalini = saint esprit => new age => occulte => diable

      Supprimer
    2. Je suis Gnostique et non new age. La gnose est universelle et est utilisée par toutes les religions et y compris le new age qui vit dans le monde des bisounours. Les gens obtus ne comprendrons jamais la symbolique du serpent, entre le serpent à terre et le serpent qui s'élève. Je ne fais que partager des connaissances mais la vérité est en soi. Ce qui est en haut comme ce qui est en bas. Quand je parle de sexualité c'est la réunion de 2 âmes et non la perversion qu'on connait actuellement dans la luxure et actes contre nature ( ne pas y voir de jugement). Occulte veut dire caché et non satanique et malheureusement les gens font des amalgames. Je suppose donc que les églises sont toutes sataniques car elles mettent toutes en avant le triangle et les 2 colonnes... C'est absurde! La symbolique ésotérique nous donne les clefs de compréhension. Le new age n'apporte que la flatterie de égos et rien d'autre. Il faut faire la différence entre l'infra sexualité, la sexualité normale et la supra sexualité. Le Semen, et le liquide séminal sont source de vie, tout comme chaque chose dans ce monde et tu veux me faire croire que ce monde est satanique? Et je ne veux même pas parler du fait que le new age n'ai jamais parlé de ça. Un esprit obtus et aveugle n'avancera pas.

      Alors sexe = vie = toi = occulte ... en fait tu es le diable... LOL

      Quand Jean écrit à la première église ( apocalypse 2, tu as oublié ton premier amour, en fait Jean c'est aussi satan?
      Quand Jésus parle de chasser les marchands du temple c'est bien la destruction des égos qui nous manipulent comme une marionnette d'un instant sur l'autre et non de l'antisémitisme d'un gars qui est juif.

      Ces savoirs sont aussi vieux que l'humanité et sont retranscrit dans la Bible. Père, Mère et enfant, soit Osiris, Isis et Horus.
      Les religions gardent cela pour conserver leur pouvoirs dans un dogme idiot et je rappelle que dans Matthieu il est dit qu'a la fin des temps il y aura des religions trompeuses mais chacun fait ce qu'il veut.
      Beaucoup de gens se trompent dans les dogmes en restant aveugles, sans compter dans une morale irréaliste car évolutive, au même titre que toute théorie...
      Mais de toutes façons, comme il est écrit, il ne restera pierre sur pierre de cette civilisation et j'ajouterai "cette race de vipères" que nous sommes car nous sommes égoïstes et malsains, à défendre notre bifteck en oubliant les personnes qui meurent de faim dans ce triste monde. Ce monde ne se comprend pas et nous avons l'image de Ponce Pilate qui s'en lave les main, et c'est ce que nous faisons... c'est de la faute des autres ou des politiciens... Le jugement dernier ( Anubis) qui pèse les cœurs ( âme) et il faudra attendre la récolte entre le bon grain et l'ivraie... $

      J'en remets une couche. Je ne mange plus de cochon donc musulman donc terroriste.... non, juste la roue du Samsara. Dieu représenté sur son trône avec la barbe blanche jusqu'au nombril est une création hébraïque imagée. L'homme est à l'image de Dieu par sa pureté et non par l'apparence soit la vanité dans un terme d'égo.

      Je ne cherche qu a donner des clefs et non à convertir . Il ne faut pas juger son prochain mais à chaque fois je me fais traiter de new age... Je ne suis pas dans un dogme stupide mais dans une recherche profonde mais peu importe, je comprends que par peur ,les gens se raccrochent aux branches d'une choses immuable mais non comprise. Un aveugle qui conduit un autre aveugle.

      Supprimer
    3. Pour ton info, le new age c'est une invention de lucifériens. Ils mettent en avant les E.T. sauveurs du monde au lieu du Christ... Les E.T. christiques ^^ Voir les vidéos Alcyon Pleiades qui mélangent le vrai et le faux au nom de la vérité. Avec une couche de reptilien et de channeling de Jésus...

      L'unique sauveur c'est le Christ et personne d'autres. Il a nous a prévenu que certains se feront passer pour lui et demanderont de les suivre. Ne les suivez pas ce sont des démons faisant des miracles, des prodiges et revêtant toute sorte d'apparence.

      Supprimer
    4. Voici une vidéo exposant le new age.
      https://www.youtube.com/watch?v=93cGrdZ4xIs

      Supprimer
    5. Je suis d'accord, le new age est l'acceptation des défauts comme une perfection alors que non. Le Christ cosmique est le sauveur en nous soit le Christ intime et le travail sur soi et non une foi aveugle. Il est le chemin. INRI Ignis Natura Renovatum Integram , par le feu sacré ( la vie ) la nature se renouvèle intégralement. Je reconnais son travail, comme tout autres hommes qui ont fait un travail sur eux. Il a choisi le chemin le plus direct qui est le sacrifice pour l'humanité, la voie sèche et non humide comme bouddha. Je me réfère à Mona Lisa avec la voie humide et la voie sèche. On peut reprendre l'arbre de vie avec l'arbre de vie avec le triangle descendant et le triangle montant qui forme le sceau de Salomon. Yahvé n'est pas une référence mais ce sont des gens trompés. Jésus est un maître d'enseignements pour moi mais pas une fois aveugle.... Comme Bouddha, comme tous ce qui se sont sorti de la... je ne souhaites que sortir de ce monde d'illusion, ce monde physique et matérialiste. " tu vois la poutre qui est dans l'oeil de ton voisin, mais tu ne vois pas la poutre qui est dans le tiens". On voit les défauts des autres mais pas les siens... Il faut voir le Christ ( Cristal dans la matière ) comme incarné sur terre comme représentant du Christ Cosmique qui représente le commencement entre l'absolu ( Dieu) et le commencement de la vie physique soit l'énergie de l'atome. Compliqué à expliquer mais bon, je dirai dans un bordel d'atomes de ce monde physique, rien ne se mélange, ce qui exaspère nombre de scientifiques. Le sauveur est effectivement le Christ mais suivre son chemin, sa voie, soit le travail sur soi et donc la destruction des égos et l'éveil du saint esprit et par la sexualité noble et non la luxure. Je le répète, il faut concevoir comme de la belle oeuvre et non comme un acte bestial ou de reproduction annihilée par la pilule. Les sportifs savent qu'il ne faut pas gaspiller cette énergie, ce qui explique qu'il faut garder cette énergie créatrice divine à bon escient.
      En gros, je pense que le new age est une manipulation, soit de l'égo ( une voie ésotérique pour certains ), soit une volonté de nourrir les égos.
      PFFFFFFFFFFFFFF je ne sais pas comment dire cela. Je dirai comme les maitres nous ont appris ces enseignements... et pluri-millénaires... et j'en rend grâce.

      Dernière explication : Il y a 2 types d'écoles ésotérisme. Celle qui veut sortir de ce monde et celle qui attend au fil de la vie l'échappatoire, et je ne veut pas citer les loges et la tendance new age en profitant des choses mais ...

      L'antéchrist sont nos égos et pour sortir, la porte est étroite. C'est pourtant le chemin que j'ai choisi malgré le fait que beaucoup sont élus mais peu sont choisis, je travaille sur moi et c'est dur!

      Supprimer
  2. un talent caché, bien caché....

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Wendy et merci pour cet éclairage, il y'a donc plusieurs niveau de lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sur !

      Jésus était loin des talents-mesures monétaires.

      Ensuite. Chacun doit lire et comprendre par lui même aussi.

      Le libre arbitre s'applique même à la lecture....

      :)

      Supprimer
    2. Le libre arbitre c'est le choix raisonné du bien que chacun doit faire à chaque pas.

      Le bien c'est aimer les autres car Dieu est dans chacun de nous et quand tu aimes ton prochain tu aimes Dieu et lui rend grâce.

      Le libre arbitre c'est l'exercice qui te rapproche de Dieu à travers tes actions et tes élans vers les autres.

      Dans la parabole il est question du libre arbitre aussi que chacun a exercé selon son âme et conscience.

      Dieu est un choix ? :)

      Supprimer
    3. Et dans la même parabole en allant plus avant tu comprends que la vie elle même est un cadeau qui t'a été fait et que ce cadeau te rend redevable envers tous et envers Dieu....

      Les paraboles sont des messages qui s'adressent à chacun de nous selon son éveil et sa conscience. Mais pour tous elles contiennent des "méditations" induites, à chaque niveau.
      Chaque méditation de rapproche de Dieu et des autres qui sont Lui sur terre.

      .... Et ainsi de suite......:)

      Supprimer
    4. "Le bien c'est aimer les autres car Dieu est dans chacun de nous et quand tu aimes ton prochain tu aimes Dieu et lui rend grâce."

      1 Corinthiens 3.16-17:
      Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'esprit de Dieu habite en vous?

      Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes.

      Supprimer
  4. Selon la version hébraïque, il manque LE détail qui explique tout. Le talent est d'or les autres sont d'argent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas compris de quel détail il s'agit...

      Supprimer
    2. Il y a des talents d'or et d'autres d'argent.

      Supprimer
  5. Comme tu parle de talent, je venais de lire ceci:

    Apocalypse 16:21 Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes ; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand.

    Rem: 1 talent équivaut au poids de la masse d'eau nécessaire pour remplir une amphore grecque. Imaginez la taille des grêlons ;)

    Et juste avant ils avaient été brulé par le soleil et avaient attrapé un ulcère...

    Et oui la colère de Dieu sera terrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homme est idiot il préfère blasphémer Dieu plutôt que de demander pardon.

      "Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous supporterai-je ?..."

      Je vous conseille de regarder ce que signifie l'incrédulité et être pervers.
      Rem: la définition de pervers est parfois bien différente selon les sources.

      Supprimer
    2. Dieu est miséricordieux et non vindicatif. Roue du Samsara. On a de très très nombreuses chances de progresser et nous revenons à l'arbre de vie... Le cochon c'est le vice dans l'église catholique et une viande impure dans le Coran et représente l'ignorance, incrédulité peut-être. Heureux les simples d'esprit ne sont pas les idiots mais les gens qui n'embouteillent pas leur être dans un mental inférieur et bestial.

      Supprimer
  6. Ubertin de Casale18 juin 2016 à 12:37

    Salut ma Wendy permets d'apporter ma modeste contribution moi aussi. Enfin , elle n'est pas de moi mais du bon pape Benoît XVI.

    " Le passage de l'Evangile raconte la célèbre parabole des talents, rapportée par saint Matthieu (25, 14-30). Le "talent" était une ancienne monnaie romaine, de grande valeur, et c'est justement à cause de la popularité de cette parabole que celle-ci est devenue synonyme de talents personnels, que chacun est appelé à faire fructifier. En réalité, le texte parle d'un "homme, qui partait en voyage" et qui "appela ses serviteurs et leur confia ses biens" (Mt 25, 14). L'homme de la parabole représente le Christ lui-même, les serviteurs sont les disciples et les talents sont les dons que Jésus leur confie. Par conséquent, ces talents ne représentent pas seulement les qualités naturelles mais aussi les richesses que le Seigneur Jésus nous a laissées en héritage, afin que nous les fassions fructifier : sa Parole, déposée dans le saint Evangile ; le Baptême, qui nous renouvelle dans l'Esprit Saint; la prière - le "Notre Père" - que nous élevons à Dieu en tant que fils unis dans le Fils; son pardon, qu'il a commandé de porter à tous; le sacrement de son Corps immolé et de son Sang versé. En un mot : le Royaume de Dieu, qu'Il est Lui-même, présent et vivant au milieu de nous.

    C'est le trésor que Jésus a confié à ses amis, au terme de sa brève existence terrestre. La parabole de ce jour insiste sur l'attitude intérieure avec laquelle il faut accueillir et valoriser ce don. L'attitude qu'il ne faut pas avoir est celle de la peur : le serviteur qui a peur de son patron et craint son retour cache la pièce de monnaie sous terre et celle-ci ne produit aucun fruit. Cela arrive par exemple à celui qui a reçu le Baptême, la Communion, la Confirmation, mais ensevelit ensuite ces dons sous une couche de préjugés, sous une fausse image de Dieu qui paralyse la foi et les œuvres. Ceci fait qu'il trahit les attentes du Seigneur. Mais la parabole souligne davantage les bons fruits portés par les disciples qui, heureux du don reçu, ne l'ont pas tenu caché jalousement et par peur, mais l'ont fait fructifier en le partageant. Oui, ce que le Christ nous a donné se multiplie en le donnant! C'est un trésor fait pour être dépensé, investi, partagé avec tous, comme nous l'enseigne ce grand administrateur des talents de Jésus qu'est l'apôtre Paul.
    Mais le message central porte sur l'esprit de responsabilité avec lequel il faut accueillir le Royaume de Dieu : une responsabilité envers Dieu et envers l'humanité. Il incarne parfaitement l'attitude du cœur de la Vierge Marie qui, en recevant le don le plus précieux de tous, Jésus lui-même, l'a offert au monde avec un immense amour. Nous Lui demandons de nous aider à être des "serviteurs bons et fidèles", afin de pouvoir prendre un jour part "à la joie de notre Seigneur".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'encyclique sociale de Benoit XVI ? Non ?

      Il faut que j'en parle... C'est essentiel !

      Merci Ubertin !

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Le maître, c'est évidemment Jésus, le talent est donc sa parole de vérité. La foi en cette parole doit être vivante et non rester lettre morte, c'est à dire dogmatique. La foi vivante appelle à veiller et à prier. Veiller, car il faut transmuter le vil de notre nature pêcheresse en lumière. Prier, car la prière ramène à la porte du coeur qui n'est autre que notre lien véritable avec le coeur de Dieu qui est le Christ lui-même.

    Autrement dit,

    Une étincelle de feu divin est enfouie dans notre nature inférieure, il faut qu'elle grandisse et que notre nature animale diminue. Cela demande un effort conscient et constant.(Veillez...)

    Priez, c'est porter notre attention dans la région du coeur afin d'y percevoir cette étincelle. Celle-ci se ressens comme une douceur, une chaleur, une tendresse, un amour subtil...

    C'est le coeur d'un enfant,
    C'est l'amour d'une mère,
    L'affection d'un père,
    La complicité d'un frère,
    La passion de l'être aimé.

    Cette étincelle divine est tout cela et bien plus encore...

    C'est une semence qu'il faut néanmoins faire éclore..

    Comme une fleur fragile qui doit braver les intempéries pour enfin s'offrir au soleil.

    RépondreSupprimer
  9. Un talent enfoui dans la terre est un homme qui ne sert à rien sur Terre, car un homme ou une femme est un livre,depuis la naissance jusqu'à sa mort, ce livre doit être rempli afin que Dieu puisse lire les vécus de chacun, chaque une que ce soit bien ou mal,heureux ou malheureux, gentil ou méchant. Il faut que ce livre soit rempli, et puisse convaincre ce que vaut la vie sur Terre, ça c'est mon avis.

    RépondreSupprimer
  10. Je vous invite à découvrir le monisme de marc Halévy , le monisme du shivaïsme du cachemire de David Dubois, le monisme de Lao-Tseu via le tao-te-king, le monisme d'une certaine frange du judaïsme, bien loin de tout dualisme. Sans oublier le monisme chrétien de Maître Eckhaert; que penser du 'deus sive natura' de Spinoza par exemple...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En voici un faux prophète vous donnez pleines doctrines sans le vrai Dieu et vous êtes un marchand de doctrines et devant vous sur une table,incroyable non?

      Supprimer
    2. C'est ça la différence entre le dualisme et le monisme..;directement des jugements de valeur sans prendre la peine d'essayer de comprendre l'autre...Plusieurs durent s'exiler afin de ne pas être soumis à la question. Je crois au Christ rédempteur....beaucoup moins aux écrits vraisemblablement falsifiés qui n'avaient de teneur que politique sous le sceau de la vraie religion...

      Supprimer
    3. Comment reconnaître la parole de Dieu? Il suffit de lire le parabole du berger et le mercenaire...

      Supprimer
    4. Shiva?? => vade retro satanas!

      Supprimer
    5. Ce n'est pas parce que le vatican a fait sa richesse sur le dos du Christ que la parole de Dieu en est fausse.

      Crois-tu que le créateur de toute chose et de l'univers ne pourrait faire en sorte que sa parole persiste et soit écrite dans un livre qui résistera au temps et à l'homme?!

      Supprimer
  11. Merci à tous pour ces commentaires riches !

    Je vous souhaite un bon dimanche !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.