mercredi 22 juin 2016

La guerre civile qui vient ?

Un article de .... 2008 et des instatannés d'aujourd'hui :

Il faut lire dans Le Monde de ce jour l'article extraordinaire de Georges Pébereau, l'ancien PDG d'Alcatel, intitulé "A quand l'étincelle de la révolution ?" publié dans un dossier spécial consacré à la crise financière. 
Prenez-en de la graine, messieurs les "socialistes" ! Voici un patron, et non des moindres, qui assassine Sarkozy, et annonce tout de go :

" Nous sommes, à n'en pas douter, dans une période pré-révolutionnaire, au sens de 1789." Et ce qui est encore plus accablant pour le PS, qui est un parti de cadres :

"Les cadres, et d'une façon plus générale, les classes moyennes, seront demain, comme les bourgeois naguère, les catalyseurs de la révolution... Il y aura de plus en plus de revendications et de moins en moins de moyens capitalistes pour les satisfaire et de moyens policiers pour les endiguer. Une étincelle suffira pour déclencher des mouvements irréparables." 

On est éberlué : la révolution couve, une étincelle suffira... Qui dit cela ? Besancenot ? Delanoë ? Non, un "grand patron" ! Le parti socialiste, lui, qui prétend représenter les cadres et les classes moyennes, apparemment n'est pas au courant. Ainsi, la preuve est faite que ce parti est coupé du peuple, et qu'il n'est plus qu'une machine électorale pour carriéristes. 


Le constat de Georges Pébereau est également accablant pour les "européens".


Cinquante ans après la signature du Traité de Rome, cet ancien patron d'Alcatel avoue : 

"C'est avec quelque nostalgie que j'ai assisté au naufrage d'Alcatel et que j'assiste à la déchéance politique et économique de notre pays". Ne serait-il pas temps que tous ces promoteurs de l'Europe passent comme lui aux aveux ? Qu'ils reconnaissent enfin qu'ils se sont trompés ? Que le monde a plus changé en trente ans qu'en deux siècles ? Que leur "grand projet" des années 50 ne tient plus la route ? Que la disparition de l'URSS a libéré l'Asie et que celle-ci a fait basculer l'axe du développement économique (et politique) vers le Pacifique ? Et que, dans notre intérêt à tous, il vaut mieux regarder vers le grand large, au-delà des Océans et de la Méditerranée, que de rester, les deux pieds dans le même sabot, englués sur cette nouvelle ligne Maginot qui s'appelle ......

l'Europe : un linceul pour la France ? s'interrogeait Michel Debré quelque temps avant sa mort. "Une déchéance", en tout cas pour Georges Pébereau. Ce mot-là, qui tombe comme une sanction, condamne ces soi-disant "bâtisseurs" !
Source de 2008

En 2016 aujourd'hui, à part nos comptes en banque, plus rien n'est sous contrôle ....:


Le patron de la gendarmerie a donné sa démission hier ... Jdcjdr...








Rien ne fonctionne plus....



14 commentaires:

  1. le guer mandchou

    ha mince alors !

    RépondreSupprimer
  2. Une guerre civile les arrangerait. Ca leur permettrait de mettre quelques rustines sur notre système et de le redémarrer. Les mêmes dirigeraient.
    Mais ce qu'il va falloir qu'ils comprennent c'est qu'on veut que leur système pourri disparaisse avec eux ! Nous ne voulons plus "gagner notre vie", notre vie nous appartient ! Nous n'avons en aucun cas besoin de la gagner, elle est à nous. Il suffit que nous nous réveillons. Que les frontières et les aéroports soient fermés, que nous sortions tous dans la rue, en quelques heures, c'est fini. Qu'est-ce qu'on attend ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui entièrement d'accord. Mais la liberté à un prix. Sommes-nous prêts à laisser notre "petit confort" (pour ceux qui ont encore le choix de l'avoir) nos gadgets informatiques, et autres choses inutiles... De côté pour nous rassembler sur des valeurs de justice, de partage et de fraternité dans le respect de la culture qui accueille ???
      Si non, nous allons tous mourir comme des idiots. Telle est la question.

      Supprimer
  3. Les juifs veulent vraiment que ça pète, mais cette fois-ci ce sera dans leurs gueules...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu n'as pas compris pauvre dégénéré, c'est que ce qui dirige actuellement le monde est purement et simplement nazi (et je ne voudrais pas te faire de mal, mais de ta gueule, ils n'en ont rien à foutre et j'imagine qu'ils sont même morts de rire que des connards comme toi suivent leurs idées sans comprendre)

      Supprimer
  4. Alain Escapade22 juin 2016 à 05:51

    Le patron de la gendarmerie a raison...��

    RépondreSupprimer
  5. ça gronde c'est sûr!!!

    Et pour réagir sur le mini article du Conseiller ministériel sur les administrations qui "sont sous les ordres et qui n'obéissent plus", qu'il se rassure : dans beaucoup d'administrations effectivement plus rien ne fonctionne parce que :

    1 - il y a plétore de petits capos au service d'un autre objectif
    2 - la base ne peut plus ou ne veut plus répondre parce que vos ordres de Ministéreux sont désastreux!!


    Marmotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3) la base est mal payée et ne fait plus rien...

      Il y a aussi ça. Un désengagement des gens...

      Oui, Marmotte, le délitement.

      Supprimer
    2. désengagement parce que ordre et contre ordre, ordre sans queue ni tête, décisions pourries..................


      ça n'arrête pas!!

      Marmotte

      Supprimer
  6. Bonjour Wendy,

    En plus de ce grand patron on peut rajouter la déclaration du patron du renseignement français qui évoque le risque de « guerre civile » en France ;

    http://www.lelibrepenseur.org/quand-le-patron-du-renseignement-francais-evoque-le-risque-de-guerre-civile-en-france/

    La DGSI pointe du doigt les identitaires qui soit disant veulent se venger ?! Mais de qui au juste ?!

    Une attaque en banlieue avec une tuerie de masse ? Une bombe en pleine prière du vendredi dans une mosquée ?

    Les scénarios ne manquent pas...voilà aussi pourquoi j'avais proposé ce lien il y'a quelques jours ;

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/videos-francais-arrete-en-ukraine-terroriste-ou-trafiquant-d-armes-07-06-2016-5862321.php

    Et aujourd'hui pour la première foie le terme de « guerre civile » est prononcé publiquement par le patron de la DGSI.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tono,

      Oui, la situation "se tend". Une longue descente vers les affrontements ?

      Je ne sais pas. J'aimerais que la guerre civile ou de gros attentats (centrale atomique?) soient évités...mais...

      Une bombe dans une mosquée ? Fort envisageable.

      L'an dernier dans les pays musulmans et encore ces derniers jours en Afganistan ce sont les mosquées qui sont visées le vendredi.

      Les mêmes attaques en occident sont forts possibles.

      Qui fait quoi ? Qui payent qui ? Qui soutient qui ?

      Comme les poupées russes. Enlever un étage ne répond pas aux questions de fond.

      Bien à toi

      Supprimer
  7. Les gouvernants sont planqués dans une ligne Maginot mentale, constituée du projet européen, de la supériorité économique et industrielle de l'ouest, de la prétendue exemplarité des pays des droits de l'Homme et avant tout de l'illusion d'une entropie historique faisant rimer avenir et progrès et dont le saint Graal est un gouvernement mondial unifié.

    Les gens qui sont en dessous ont déjà les narines et les oreilles sous l'eau et le discours selon lequel tout va bien et ira de mieux en mieux ne les atteint plus du tout.

    L'illusion d'un temps historique en continue croissance de l'animalité vers le système parfait (civilisation de catégorie II je crois dans le référentiel de Michio Kaku) ne convainc plus personne à par les francs-maçons les plus endoctrinés. C'est pourquoi internet bruisse de 'civilisations perdues' d'artefacts 'out of place' et autres machines d'Anthicythère.

    Les gens sensibles savent que la civilisation est l'exception et que ce qui prend des siècles à bâtir disparait en un instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait non, un gouvernement mondial ne serait qu'une civilisation de niveau I selon Michio Kaku.

      Et pour tout dire il ne s'agit pas d'une classification inventée par Michio Kaku mais par le soviétique Kardashev dans les années 60 :

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_de_Kardashev

      Supprimer
    2. Géocédille,

      La "civilisation", la notre celle qui nous a donné l'éducation, Poincaré, la justice "juste", l'architecture, la soif de connaissance, et la transmission n'est plus.

      Quel âge avait elle ? Les phéniciens ? Les grecs, les romains, les étrusques, nos efforts pour conserver leurs acquis, nos efforts de recherche pour un monde que nous voulions expliquer auquel nous cherchions un sens, que nous voulions faire avancer ....

      Cette civilisation se meurt, elle est presque au tapis.

      Si on prend comme base 1 seul siècle de 1916 à 2016 regarde quels sujets nous font "lutter"....

      - le mariage pour tous
      - les questions religieuses, voile ou pas, halal ou pas, etc...
      - le revenu de base pour tout le monde alors que les vieux meurent à 600 € en mouroirs
      - une éducation sans note donc sans évaluation transmissible....

      - une régionalisation de la misère.



      Géocédille L'Europe, n'existe plus, les pays n'existent plus, les infrastructures tombent en ruine,

      Le TAFTA à remplacé tout ça.

      La loi c'est maintenant les "parts de marchés".

      Le TAFTA et ses petits camarades sont les lois la seule transmission est celle du fric.

      Ceux qui n'en ont pas ne sont plus rien.

      Les esclaves grecs avaient davantage de droits que les "citoyens" européens d'aujourd'hui.

      Ceci est un fait. Pas un jugement de valeur.

      6000 ans pour construire et une destruction totale de la civilisation de 1916 à 1970 grosso modo.

      6000 ans pour construire et 50 petites années pour détruire.

      Sauf à penser que chaque construction humaine porte en elle même le gêne de sa propre destruction.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.