lundi 25 avril 2016

Norvège : la remigration de plein gré

La direction générale de l'immigration norvègienne a pris la décision de payer aux migrants un bonus de 1 000 euros pour qu'ils quittent le pays volontairement. 500 migrants seraient concernés dans un premier temps.


«Nous avons besoin d'inciter plus de personnes à partir du pays de leur plein gré, leur donnant un peu plus d'argent pour ​​leur chemin de retour. Cela va nous faire économiser beaucoup d'argent car il est coûteux de prendre soin de gens dans les centres d'accueil», a fait savoir le ministre de l’Intégration Sylvi Listhaug. Source

La somme de 1 000 euros représente un bonus en plus des 2 000 euros déjà offerts par le gouvernement norvégien aux réfugiés. Les familles avec deux enfants reçoivent une somme de 8 600 euros, à laquelle vient s'ajouter un complément de 2 000 euros pour les frais de voyage

---- ce qui m'a frappée c'est le "concept" de la remigration de "plein gré".

Et si personne ne quitte le pays ? Ce sera la remigration de "vide gré" ?

Cela n'a aucun sens sauf à dire que la Norvège ne veut plus de migrants. 



4 commentaires:

  1. "Les familles avec deux enfants reçoivent une somme de 8 600 euros, à laquelle vient s'ajouter un complément de 2 000 euros pour les frais de voyage. " = ils ne se rendent pas compte que c'est une incitation à venir puis à repartir ?

    RépondreSupprimer
  2. A propos des "Marocains d'Istanbul", Istanbul est un exemple de ce qui se passe quand un peuple est envahi.
    Il restait 1 million de chrétiens à Constantinople en 1900. Tout le monde y parlait français, les femmes suivaient la mode de Paris, les enseignes étaient en Français et en Grec.

    En 2000 il reste officiellement 2000 chrétiens. L'élégant quartier grec néoclassique est devenu un squat pour les Kurdes chassé par la répression antiKurde.
    Il faut dire que les Grecs ont fui le pays suite aux vagues de pogroms anti-grecs de 1918 1955 1965 1974.
    Les Armeniens, eux, n'avaient pas où fuir, n'ayant pas d'Etat en 1905, et ont été exterminés... par les Kurdes à qui les Turcs avaient promis les terres des Armeniens.
    Les mêmes terres sur lesquels les Kurdes se font aujourd'hui massacrer par les Turcs et qu'ils fuient pour aller squater le quartier grec.

    Aujourd'hui, il n'y a plus rien a voler à Constantinople. Direction Berlin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien ! .....

      Je pense que Merkel veut relier l'Allemagne et la Turquie comme "dans le bon vieux temps".

      Sauf que Erdogan veut remettre à jour son empire ottoman et utilise l'Allemagne.

      C'est marrant comme les gens se croit toujours plus malin que le voisin...

      Ce sont l'un et l'autre des psychopathes.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.