mardi 26 avril 2016

Migrants et culture grecque

Vandalists decapitated the historic statue of a woman from North Epirus, in the center of Athens. This is Greece.



C'est pas de leur faute, ils savaient pas, ils s'excusent.

20 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi il ne lui avait pas mis une burka aussi ? Faut arrêter de les provoquer !

    RépondreSupprimer
  3. Statue datant de 1951...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas du tout du tout ce que ça change.
      La culture grecque ne s'est pas arrêtée avec l'antiquité !

      Supprimer
  4. faut les virer avec des coups de pieds au cul c'est tout!....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible. Ies migrants arrivent car ils ont été chassés de chez eux et appelés ici.

      Les virer d'une Europe qui dit les accueillir ? Impossible.

      Virer les politiques oui, les migrants, non. On ne peut pas.

      Supprimer
    2. Tudieu Wendy, ils n'ont pas été chassé de chez eux, ils se barrent car ils croient que l'herbe est plus verte ailleurs.

      La majorité sont des sauvages et n'ont aucune envie de respecter les us de France.

      Virer les migrants oui. On peut et on veut.

      Supprimer
  5. Ben alors dans ce cas là cesse de te plaindre si tu veux les garder.

    Ton discours on dirait du Pétain, virer les juifs oui, les allemands non on peut pas.

    RépondreSupprimer
  6. quoi d'étonnant les barbares sont dans la cité

    RépondreSupprimer
  7. le rectificateur26 avril 2016 à 13:33

    bien sûr qu'il est possible de virer les migrants...
    il manque juste une volonté politique et vous le savez...

    RépondreSupprimer
  8. Les sources?

    OK Wendy ne veux pas les donner alors les voici:

    Cette statuette a été offerte à la ville d’Athènes en 1953 et a souvent été vandalisée depuis.

    Pourquoi? Parcequ'elle est le symbole de la résistance de l’Épire du Nord, lutte entre la Grèce, l'Italie et l'empire Austro-Hongrois durant la première guerre mondiale.

    Tout ceci n'a rien, mais alors absolument rien, avoir les migrants qui ne doivent même pas savoir que cette statuette existe.

    Et parmi la complexité des habitants de cette région les avis sont très très divers et on ne peut rien cataloguer ni en déduire quoique ce soit. L'Histoire est faite à présent.

    Au bout d'un moment la haine et la désinformation ça suffit Wendy!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Source : Twitter ( un grec )

      Quelle désinformation ? :)

      Supprimer
    2. Il se trouve que je suis Epirote du coté de la mère.
      Et il n'y a rien de complexe.
      L'Epire a été sous le joug d'un pasha albanais jusqu'en 1913.

      Depuis le traité de Versailles, l'Epire est coupée en deux : Le sud appartient à la Grèce et le nord appartient à l'Albanie. Le traité garantissait aux Epirotes du nord le droit d'appendre le grec et de pratiquer librement leur culte.

      Or en 1945 les Epirotes du nord ont été privés d'Eglises et d'écoles grecques par le régime albanais communiste d'Enver Hodja qui voulait les forcer à l'assimilation.

      Cette statue est un hommage aux victimes de cette oppression.

      Aujourd'hui les ultra-nationalistes albanais, fort de l'annexion du Kosovo, rêvent d'envahir la Grèce et d'annexer le reste de l'Epire.

      Ils multiplient les provocations. (pas qu'en Grèce, en Macédoine aussi).

      Supprimer
    3. À 15:02

      Tu les as tes sources. Tout va bien.

      À Géocédille

      Merci !

      Supprimer
    4. Donc le lien avec les migrants?

      Aucun.

      Mais c'est très pratique de tout sous entendre et de laisser les propos haineux, n'est-ce pas?

      Quant à geocedille tu n'as qu'a t'en prendre aux communistes (second amour des Grecs à une période), les victimes étaient de tout bord. Et cette région appartenait à l'Albanie (après la chute de l'empire Ottoman) pour ta gouverne.

      Supprimer
    5. Mais tu te calmes, toi ? C'est quoi ton problème ?

      Que j'ai inscrit migrants. ??? Je persiste. Et alors ?

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    7. Tu ne dis rien. Tu m'injuries comme si cela était un commentaire. Ce n'est pas et ne sera jamais un commentaire.
      Ceci reste des injures.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.