vendredi 29 avril 2016

Londres, l'exemple du multiculturalisme réussi

Londres va-t-elle élire un maire musulman ?

Sadiq Khan, candidat travailliste et fils d'immigré pakistanais, est le favori des sondages. Face à lui, Zac Goldsmith, fruit de l'establishment britannique.


En public, chacun chasse sur les terres des autres. Pourquoi ? Londres est en plein bouleversement démographique et compte de plus en plus d'habitants immigrés (37 % au dernier recensement de 2011). Ainsi, on retrouve Zac Goldmisth s'enturbanner pour célébrer la nouvelle année sikh pendant que Sadiq Khan serre des mains à la sortie de la messe le dimanche ou va à la rencontre de familles juives. Réponse de ce duel multiculturel le 5 mai prochain. Source

---Londres donne le la. Et l'exemple au maire de Paris.


Favori.



13 commentaires:

  1. Pourquoi pas...si il est honnête et réellement investit par sa mission.

    Et en réalité quelque soit sa confession je m'en moque tant que ce n'est pas un franc maçon, ça nous changera un peu oui...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ajouterais que la religion ne veut rien dire.
      Si ce candidat en est là c'est qu'évidemment la City n'y voit rien à redire.
      Je me moque de sa religion. Elle ne préjuge pas de ses qualités de maire ni de son sens de la justice.

      On a des maires juifs ou catholiques ou protestants ça ne me choque pas d'avoir un maire musulman. Car, en fait, cela a la base ne définit pas sa politique.

      Mais Londres accueille beaucoup de musulmans et c'est un signe positif vers eux. Sans plus.

      La religion ne fait pas l'homme politique à mon sens.

      Supprimer
    2. ça ne te choque pas, Wendy, eh bien, moi, ça me dégoûte ! Ni Zac de Sion , ni Khan, quoique ce dernier ait aussi un curieux nom hébraïque. je crois en la race ! Et hélas, la nôtre se perd et s'émousse.

      Supprimer
    3. Non, pas plus choquant qu'un maire juif ou catholique. La religion c'est la religion.

      Supprimer
    4. y'a plus de religion...faut arreter...

      Supprimer
  2. Tout ce cirque Multi-Kulti me répugne au plus au point ! Un Chaos précurseur de la mort...L'humanité n'est pas une ! Non ! elle serait alors une meute de poulets et dominée par quels coqs, j'ai mon idée ?

    RépondreSupprimer
  3. Au parlement turc le multiculturalisme relatif (Turcs et Kurdes) a donné lieux à une généreuse distribution de gnons et de coups de pieds.

    Résultat du vote : léger avantage aux Kurdes qui on envoyé 3 Turcs au tapis tout en ne subissant que deux KO.

    J'ai hâte de voir des eurodéputés turcs arriver à Bruxelles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne saurait tarder Géocédille. La Turquie entre dans l'Europe de force ou de gré.

      Nos pays tels que nous les avions construits sur ceux qui y avaient laissé leurs vies, sont finis.

      Ils sont détruits, une autre morale, d'autres coutumes, d'autres valeurs se mettent en place.

      D'autres politiques aussi qui seront là pour faire croire au peuple qu'il est représenté mais en fait il n'en sera rien. Comme maintenant.

      Soit tout le monde regarde ses chaussures soit on en vient aux mains comme les turcs.

      Qui veut encore lutter pour le vieux monde et y laisser sa vie ?

      Laisser sa vie pour des décombres ?

      Avant les gens luttaient pour un mieux dans un monde dynamique.

      Mais quand il n'y a plus de perspectives ?

      Supprimer
  4. Il a un caillou dans le genou ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho ! Mince ! J'espère que le caillou partira vite !

      Bon week end ! À vous !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.