mercredi 27 avril 2016

L'esclavage aujourd'hui, quand les noirs exploitent les noirs

L’exploitation par le travail est souvent le fait « de familles appartenant à la classe moyenne (…) originaires d’Afrique ou d’Asie » ou de Français de retour d’expatriation.
La grande inconnue en matière de traite reste le nombre de victimes concernées. Un vrai chiffre noir. « Les victimes potentielles de la traite ne s’auto-identifient pas en tant que telles et dénoncent très rarement les faits dont elles font l’objet ».

Les victimes du travail forcé sont par définition invisibles, vivant cachées dans les ateliers clandestins ou dans les sous-sols des habitations. » Mais elles n’en sont pas moins très nombreuses.

Elle voulait leur envoyer un pécule tous les mois. Mais « je me suis retrouvée à travailler sept jours sur sept pour 300 € mensuels », raconte la trentenaire, qui dormait à même le sol dans le cellier…
À ses journées chargées (6 heures-23 heures) se sont ajoutées des heures de repassage après minuit, « car mes patrons voulaient tirer avantage des heures creuses »
Les migrants arrivés récemment en Europe sont probablement concernés du fait de leur extrême vulnérabilité. L’office Europol s’est d’ailleurs alarmé le mois dernier de la disparition de près de 10 000 enfants réfugiés sur le continent, redoutant qu’ils n’aient été les proies de réseaux de criminalité organisée.
----c'est bien qu'enfin les médias main stream s'emparent du sujet ! Il était temps ! 



6 commentaires:

  1. Sujet vaste. Comment survoler le sujet? Les migrants viennent par convoitise et matérialisme. Ils sont esclaves de ce système mais nous le sommes aussi. Pour vouloir des choses, nous nous sommes mit dans une situation inconfortable, contraignante et forcée. Nous cherchons à accumuler au péril de notre santé mentale en empruntant ou payer un loyer proche d'une grande ville ( car il est tellement plus pratique d'avoir tout à disponibilité = fainéantise). L'élite mondialiste nous enferme dans cet espace par orgueil et ca marche. Détenir n'est pas un but en soit. Nous sommes bien plus esclaves qu'eux. Parce que nous nous mettons dans un esclavagisme intellectuel et émotionnel, eux se sacrifient pour leur famille, alors je peux poser la question : qui est le plus misérable intellectuellement et émotionnellement? Eux cherchent un confort, nous, nous cherchons du mieux et toujours plus et le moins cher possible. Comprenez bien ce système occidental et comprenez que comme les tirailleurs sénégalais, et aujourd'hui les résidents ou encore les clandestins, qu'il n'y a pas moyen d'avoir une pension sans domicile ici, en france. Il faut y avoir un domicile pour y ouvrir un compte bancaire pour recevoir une pension. Les clandestins sont la pour offrir à leur famille sans rien en retour, les résidents sont la pour la même chose mais en quittant leur famille et contraint de rester ici pour conserver une pension et il y a nous qui ne sommes contraint à rien sauf de rester des esclavages de ce système qui nous apporte de matérialisme et intérêts personnels. C'est aussi ce même désir matérialiste qui engendre une vie de merde pour les autres. Nous sommes donc esclaves et responsables. Je me demande souvent ce que je fais ici, à part le confort matérialiste!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que des perdants aucun gagnant sauf... Celui qui vend à tout ce beau monde qui au final par la propagande veut la même chose : plus que le voisin.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. En effet l'exploitation et la mise en esclavage sont les normes d'aujourd'hui,ils appellent ça mondialisation...

    Qu'en est il des arabes qui exploitent des pakistanais, indiens et autres asiatiques jusqu'à la mort et pour un salire de misère en vue de la prochaine coupe de monde au Qatar ?

    Coupe du monde 2022 : des "esclaves" népalais morts au Qatar sur les chantiers ;

    http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/09/26/des-esclaves-nepalais-morts-au-qatar-sur-les-chantiers-de-la-coupe-du-monde_3484869_3242.html#kFJwYwARTzOPeZBh.99

    Des centaines de morts en réalité peut être même des milliers...mais bon chut faut pas le dire.. , ce sont nos partenaires et ils comptent acheter Ronaldo la saison prochaine pour le PSG...donc tout va bien... vivement la world cup...et que le spectacle continue !

    Dans ce monde de merde tout le monde exploite tout le monde, il n'y a plus de couleur, de communauté ou de fraternité ou encore les méchants colons...

    L'esclavage concerne aussi l'occidental qui gagne le smic et qui paye 800€ de loyer...dans une autre mesure bien évidemment mais ça n'en demeure pas moins de la servitude moderne...;

    De la servitude moderne, un excellent reportage à visionner obligatoirement.

    https://www.youtube.com/watch?v=e5LcXFXgqw0

    ps; j'admire ton courage et ton franc parler, merci pour Dioex et la liberté d'expression lol...

    Peace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tono,

      Ça me fait plaisir de voir ton avatar...

      Oui, je suis bien d'accord, nous sommes tous esclaves maintenant.

      Y a t il encore un coin tranquille sur cette planète ? Je ne pense pas.

      La propagande des exploiteurs est partout et mine les esprits.

      L'occidental est content quand il a un CDD à 900€ ce qui ne correspond pas au besoin d'un adulte (esclave) en France et les autres peuples traversent les mers pour aller s'échouer dans des camps en tendant la main....

      Je suis d'accord, le monde entier est esclave.

      Et franchement, je ne perçois pas le début du frémissement de révolte.

      Aux USA les chiffres des suicides sont éloquents....

      Au final j'ai l'impression que les humains ont baissé les bras.

      "Nuit debout" 300 personnes échouées sur une place qui ne discutent entre eux que pour diviser encore davantage : c'est une plaisanterie ? Soros. Soros et ses camarades payent ces types idiots pour faire style qu'il y a une liberté d'expression et faire réfléchir les gens sur comment découper la population en tranches encore plus fines. ?

      Bon, je suis ecoeurée....

      La où il faudrait de l'union il y a de la division.

      Bonne journée à toi ! Porte toi bien.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.