samedi 30 avril 2016

L'apocalypse de la perte

L'apocalypse, comme je la vois depuis le début de ce blog, n'est ni plus ni moins que la disparition de l'air, de l'eau et de la terre. Reste le feu vivant.

Après avoir détruit les quatre éléments fondamentaux de la vie, en toute logique, l'homme disparaîtra faute de matière vivante.

La 3° guerre mondiale, c'est maintenant. La guerre pour la survie, l'accaparement de tous les territoires à son profit, et la sauvagerie inhérente au manque.

En occident (USA-Europe-Japon-Australie) chômage, misère et premières tensions sur l'alimentaire.
Plus de la moitié des occidentaux en souffrance financière et aidée socialement par l'argent public de la dette.

La dette c'est simplement un apport virtuel de monnaie qui permet d'aller se ravitailler au super marché même quand notre productivité est égale à zéro et nos salaires non-adossés à une production.

La dette c'est la paix sociale. Merci la dette.

Quels salaires sans productivité : la dette


Impressionnant ...de plus en l'absence d'investissement on note une baisse de productivité.
Une corrélation à creuser. 




L'écosystème terrestre meurt, s'abîme, manque d'oxygène dans les océans, déforestation, manque d'oxygène sur terre, sécheresses ou pluies diluviennes, assèchement des nappes phréatiques, pollution, acidification des sols et surpopulation.

La famine déjà en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, en Chine. En occident des rayons vides, des produits alimentaires plus chers malgré des prix du pétrole plus bas.

Si le pétrole augmente son coût se répercutera sur l'alimentaire car on mange du pétrole (vu ici).

La 3° guerre mondiale est bien là. Elle se nomme la "Grande Faim" qui précède toujours "les Grandes Transhumances". Demandez aux bergers.

L'apocalypse c'est quand le système s'effondrera violemment. Pour le moment il s'effondre doucement, sans maintenance par manque de fonds. Pas d'investissement en France depuis 40 ans et vous pensez que les viaducs tiennent par la volonté du Saint-Esprit ainsi que les centrales ou les rails SNCF ?

Sans eau et sans récolte c'est le chaos. On y est.

Un exemple péruvien de déforestation (oxygène)










Source 1 oxygène dans l'océan