vendredi 22 avril 2016

Iran : un mouvement des femmes contre le voile

Inspirées par les hôtesses de Air France des femmes iraniennes demandent à ne plus porter le voile.

Source

L'Iran avant 1979.

Source vidéo


1970, publicités dans un magazine iranien.


Police de la vêture maintenant dans les rues.




12 commentaires:

  1. Qu'elle évolution!!

    Parfois j'ai du mal à me rendre compte que c'était VRAIMENT des photos de 79!

    Nous avançons indubitablement mais.............vers où?

    Sûrement pas vers la liberté!!! (Cauchemars)

    Marmotte

    RépondreSupprimer
  2. Aldo Sterone dit dans une de ses vidéos que jusqu'aux années 70, il n'y avait aucun voile en Algérie. C'est nouveau.

    RépondreSupprimer
  3. Bah wé c'est l'époque du Shah , la pourriture fran_mac installée par ses maitres de l'occident à la fin des 70's...et aujourd'hui les iraniens n'ont fait que récupérer leur identité et votre prétendue hégémonisme culturel touche à sa fin.

    Vos grands couturiers pédophiles ne font plus rêver que les princesses saoudiennes...ou encore les putes de Marrakech...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. POURQUOI RESTER ANONYME VOUS NE FAITES QU INSULTER QUEL COURAGE

      Supprimer
  4. il est 4 heure du matim

    ceci est advenu en 1948

    peut étre que les nuis debouts

    vont tomber sur les fesses

    http://www.dailymotion.com/video/xjgmqd_la-greve-des-mineurs-de-1948_news


    bon café wendy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Thierry je vais regarder !

      Bonne journée à toi,

      Bizz

      Supprimer
  5. Identité perse VERSUS
    acculturation islamo-républicaine

    En réponse au pusillanime "Anonyme" qui mêle invectives et intox, le Persan que je suis se doit de rappeler que l'Iran a connu plus de 2500 ans de Monarchie perse ininterrompue jusqu'en 1979 et que l'identité iranienne, indo-européenne, aryenne et royale depuis la nuit des temps, sur un substrat zoroastrien, s'est forgée plusieurs millénaires AVANT l'apparition tardive (et forcée par le glaive) de l'Islam et ne lui doit RIEN.

    Les Iraniens, antique peuple non arabe, considèrent la Révolution de 1979 comme l'oeuvre de traîtres doublement acculturés qui ont voulu imposer en Iran deux concepts étrangers à l'identité historique de l'Iran (de tout temps) royal :la "République" importée d'Occident et l'islamisme radical non quiétiste importé de chez les Arabes.
    Quant à "la pourriture fran_mac installée par ses maitres de l'occident à la fin des 70's.", cela semble plus correspondre à la description de l'imam de Neauphle-le-Château, rentré en Iran en 1979 à bord d'un avion d'Air France rempli d'Occidentaux sympathisants du vieil enturbanné rétrograde anti-féministe.

    Pour rappel, le Shah fut l’un des rois les plus éclairés et les plus féministes de l’Histoire royale plurimillénaire de l’Iran, sa dynastie (la dynastie Pahlavi) est celle qui a spectaculairement émancipé les femmes iraniennes, les a libérées du carcan honni du voile islamique, leur a ouvert les plus hautes fonctions de l’Etat (ambassadrices, ministres, sénatrices, députées, magistrates, avocates, universitaires, chercheuses, et même pilotes de chasse, militaires, policières, gendarmettes…) et leur a ainsi fait recouvrer les droits perses qui furent les leurs avant la chape plomb de l’islam.
    C’est conformément à la Tradition perse plurimillénaire que le Shah leur a accordé l’égalité parfaite de droit (qui était attestée en Iran depuis la plus haute antiquité) et le droit de vote, ce que les mollahs et leurs partisans occidentaux ne lui ont jamais pardonné !
    Depuis 1979, et avec l’aide de l’Occident, les mollahs ont eu leur revanche sur le Shah au plus grand détriment des femmes… et du monde !

    Quelle honte que certains continuent de relayer impunément la propagande révisionniste et mensongère des islamistes, et ce, de surcroît, dans la France meurtrie par les attentats du Bataclan !!!

    Darius

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Darius,

      J'ai vu le film "taxi-Téhéran" il n'y a pas longtemps, l'Iran à conservé sa classe d'intellectuels et la révolte gronde parmi beaucoup.

      L'Iran à une histoire pluri millénaire l'Iran se sortira de l'obscurité des mollahs

      Je suis d'accord, c'est le vieux fou que la France a gardé (!) qui représente le système.

      Supprimer
    2. Un arabo-musulman se moque de ça, tout ce qu'il veut c'est la sharia.

      Supprimer
    3. Non, pas tous heureusement !

      Supprimer
    4. Merci chère Wendy,

      Je conseillerais aussi le très audacieux film documentaire "No Land's Song" sorti le 6 mars dernier en France (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=236539.html).

      Y ont notamment participé, se produisant à l'opéra de Téhéran (construit sous le Shah), la chanteuse française Jeanne Cherhal et la chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi qui ont bravé les interdits draconiens en matière musicale instaurés depuis 1979 par la République islamique.

      On y voit notamment une archive en noir et blanc, petite perle de la télévision iranienne (du temps du Shah), qui montre l'une des plus grandes chanteuses iraniennes de l'époque dénommée Delkash chantant tout en fumant une cigarette et tout en buvant ostensiblement de la vodka, sans que nul n'y ait rien à redire. C'était cela le climat de tolérance sous le Shah...

      Un film à voir absolument!

      Supprimer
    5. Darius, je crois comprendre que tu es iranien.

      Le plus beau film en terme d'intelligence de scénario et de dialogues de ces 5 dernières années c'est bien "une séparation", non ? À tous points de vue.

      Dans "taxi-Téhéran" on aperçoit la ville. J'ai été surprise de la propreté des rues. Il y a beaucoup d'arbres aussi. Les maisons et les bâtiments sont beaux. Ce qui apparaît dans la vidéo ci-dessus.

      J'ai eu l'impression que le régime n'avait pas détruit l'architecture.

      On comprend la misère aussi. En France il y a beaucoup de médecins iraniens dans les hôpitaux.

      Les femmes iraniennes vont à l'université, elles sont éduquées.

      Il me semble que l'Iran conserve de grosses différences de "classes" par contre. Des riches et des pauvres. Les mollahs n'ont pas vraiment donné leur chance aux plus pauvres qui les soutenaient.

      Je fais confiance à l'Iran et aux iraniens.

      Bien à toi et si tu es iraniens tu as bien de la chance d'être né dans ce beau pays qui a un si glorieux passé et un présent si dynamique.

      ( même si les difficultés sont là ).

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.