lundi 25 avril 2016

Alger : polémique sur la grande Mosquée

Construite sur zone sismique, architecte et concepteur allemands épaulés par des exécutants chinois la grande mosquée d'Alger dite "mosquée de Bouteflika" prend du retard. 
Prévue pour 2016 elle pourrait ne voir le jour qu'en 2019.

La mosquée de la fitna. (Dissensions entre les musulmans). La population algérienne est divisée certains arguant qu'un tel montant pour cet ouvrage aurait pu permettre la construction de quatre hôpitaux.

Source 1Source 2

En Algérie, le ministre des Affaires religieuses a répété ce week-end que le projet de la Grande mosquée d'Alger serait livré à temps. Le projet est gigantesque : 20 000 hectares, un minaret de 270 mètres, ce qui en ferait la 3e plus grande mosquée au monde, et il est régulièrement au cœur de polémiques. Mais cette fois, ce sont les cabinets d'études allemands chargés du projet et les autorités algériennes qui s'affrontent par médias interposés.


( je note qu'il y a un axe Allemagne, Chine, Turquie dans tous les mauvais coups du moment ).

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. oh oui bien sur un axe Allemagne chine Turquie qu'elle logique .

    RépondreSupprimer
  3. Je plains le muezzin qui va être obligé de monter la haut 5 fois par jour.

    J'espère qu'il aura un ascenceur. :=)

    270m, c'était pas nécessaire franchement...

    C'est quoi cette surenchère? ils ont raison les habitants de ne pas être content quand l'Etat gaspille des ressources pour faire le beau.

    Zorro

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.