vendredi 22 avril 2016

Afrique : l'exploitation des enfants talibés


Sénégal : Le mercredi 20 avril, a été célébrée la journée nationale dédiée aux enfants Talibés. 
La mendicité et la maltraitance, sans occulter les risques qu’ils encourent.
Parents, maîtres coraniques, organismes des droits de l’homme, Etat, tous, sont au banc des accusés face à la vulnérabilité de cette frange jeune de la population, confronter à des questions de sécurité, voire de survie. Les enfants talibés continuent de «peupler» les artères des villes sénégalaises.

....comment mettre fin à la pratique de la mendicité forcée des enfants et aux conditions de vie inhumaines dans certaines écoles coraniques ?...




La réalité du terrain : la pauvreté grandissante, les inégalités sociales et leur corollaire, les besoins de survie qui envoient la plupart des mendiants dans la rue, sans oublier l’absence de subventions par les pouvoirs publics des établissements privés d’enseignement de l’arabe et du Coran.....





les enfants Talibés, âgés le plus souvent entre 2 et 15 ans sont livrés à eux mêmes et sont tout le temps exposés à toutes sortes de risques et de dangers. Meurtres, pédophilie, viols, des actes de maltraitance ont été commis sur des Talibés, par un maitre coranique qui enchaînait ses talibés pour les corriger. Au total, 20 jeunes âgés de 6 à 14 ans, ont subi les tortures dudit enseignant pendant des années. Plus malchanceux, l’un d’eux aurait vécu avec ses chaines depuis 2 ans. 

 A ces châtiments corporels, et autres abus sexuels dont sont victimes les jeunes Talibés, s’y ajoutent les risques sanitaires auxquels ils sont confrontés. Couchés à même le sol, dans des endroits sans électricité, ni sanitaires et eaux, et le plus souvent entassés dans de petites pièces leur servant de dortoirs, les Talibés souffrent le plus souvent de maladies de la peau, tout comme du paludisme et de la tuberculose. Il ne faut pas non plus occulter les risques d’accident qu’encourent ces jeunes, car passant le plus clair de leur temps dans les rues des villes. 

NB : ces enfants sont abandonnés par leurs parents au maître coranique.

5 commentaires:

  1. A cause de la colonisation ? des méchants blancs ? ou mieux... des sionistes ?

    RépondreSupprimer
  2. je réponds comme Wendy :

    "ces enfants sont abandonnés par leurs parents au maître coranique".

    Lamentable, pitoyable, inhumain......Et il sont notre avenir.!!!!...........Il n'y a rien d'autre à dire


    MArmotte

    RépondreSupprimer
  3. Wendy précise bien "maitre coranique" histoire de bien...

    Pauvre vieille fille, ces enfants sont abandonnés d'une part et finissent aux mains e personnes qui n'ont même pas les moyens de se nourrir et nourrir leur famille, mais il faut bien essayer de caser les mots magiques "coran islam...".

    T'es dégoutante. Aucun respect pour ces pauvres gamins abandonnés à leur sort, tout ce qui t'intéresse c'est de salir certains, le reste n'a aucune importance.

    Que l'ensemble des misèreux de cette planète te foute à la porte et te laisse crever c'est tout ce que tu mérites.

    Lorsque Jésus reviendra du sang va couler.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.