dimanche 27 mars 2016

Chine : le début de graves troubles sociaux

« Nous devons survivre, nous devons manger », pouvait-on lire sur de larges banderoles brandies par des mineurs venus crier leur colère devant les locaux de Longmay, une entreprise d’Etat qui emploie plus de 200 000 salariés. Depuis des mois, ce géant du charbon n’est plus en mesure de payer les salaires d’une partie de ses 80 000 mineurs.
Des impayés niés encore il y a quelques jours par le gouverneur local. Mais confronté aux milliers de manifestants, Lu Hao a dû rétropédaler admettant qu’il y avait bien des retards de paiement, suite à « l’accumulation de problèmes durant de nombreuses années ». En septembre dernier, le conglomérat minier avait déjà annoncé le licenciement de 100 000 salariés. Les excédents de production, l’effondrement des prix, la baisse de la consommation d’énergie et la mauvaise gestion sont à l’origine des problèmes de nombreuses mines.