samedi 26 mars 2016

Attentats : "l'indépendance de la presse"

Fayçal Cheffou, journaliste indépendant bruxellois, est l'homme au "chapeau". Source

Encore un qui a du se radicaliser sur internet. :)

Et il est la preuve vivante que ce sont les conditions socio-économiques difficiles qui prédisposent au djihâd.

Pour finir quid de l'impartialité des médias ? Bien sur ses reportages n'avaient rien à voir avec ses convictions !

Tout se délite, tout est corrompu et pas seulement par les idées extrémistes, ça serait trop simple.



À chaque dictature ses pots de vin, ses passe-droits, ses zones d'influence, ses collaborateurs, son népotisme.

-----Fayçal Cheffou est un journaliste indépendant bruxellois qui a notamment dénoncé dans des vidéos postées sur le Net le fait que des personnes en séjour illégal détenues au centre fermé 127 bis recevaient leur repas du soir avant la rupture du jeûne en période de Ramadan.

Son reportage communautaire :


Sachant que les autres communautés d'intérêts font exactement la même chose ! 
Il faut comprendre que les médias sont gangrénés par les uns comme par les autres mais aussi que nous devrions regarder attentivement du côté de toutes les institutions.
L'éducation comme la justice....Jdcjdr...