jeudi 1 octobre 2015

Tiens, je vais tenter un amalgame ...



( N.B : quand Soros dit un million c'est un million ! Compris ???! )

J'ajoute une petite scène de ma petite vie quotidienne :

Ce matin je vais Gare du Nord. J'arrive à l'intérieur de la gare et j'entends "en raison d'un colis suspect les enregistrements pour Londres sont suspendus". Pas un mouvement, rien.

Les gens continuent tranquillement leur vie, les valises laissées de ci de là...etc.. Sang froid généralisé. Sympa.

Au retour de mon petit voyage je monte dans le wagon de tête afin de sortir plus vite de la gare pensant avoir été très prévoyante, pour une fois, clairement fière de moi !

Deux gares de banlieue plus loin montent des africains en très grand nombre, tous dans le wagon de tête parce que eux aussi pensaient sortir plus vite !

Du coup s'ensuit un embouteillage dans le wagon de tête où j'étais assise sans aucune intention de me lever ! :)

Appel du conducteur :" il y a des places à l'arrière du train, cessez de bloquer les portes, on ne peut pas partir".

Aucun mouvement vers l'extérieur... tout le monde s'est davantage tassé à l'intérieur quitte à avoir poursuivi le voyage les bras en l'air ! Ceci est vrai, vu de mes yeux. Certains ont voyagé les bras levés, par choix.

Nous sommes arrivés à Paris sans problème, au milieu des rires à gorge déployée et des blagues. Sur le quai de Bamako les gens étaient tous très souriants.

"Paris c'est la deuxième ville du Mali" disait-on dans les années 2000. En 2015 je pense que c'est très sous-évalué. C'est ce que je me suis dit en regagnant mon ghetto. Tout le monde n'a pas la chance de vivre dans des endroits exotiques !

La mondialisation c'est ça aussi, l'absence d'exotisme, puisque c'est pareil partout. L'indifférenciation.

C'est triste un peu un monde plat.