samedi 24 octobre 2015

France : "La jeunesse est la flamme de la Révolution"

Plusieurs quartiers de Mâcon en proie à des violences depuis dix jours 


Voitures brûlées ou caillassées, feux de poubelles... les actes de vandalisme se multiplient dans la préfecture de Saône-et-Loire. La situation dégénère et inquiète les élus, qui réclament des renforts policiers.
Pourtant, depuis deux nuits, la situation empire. 
Sept voitures ont été brûlées en deux jours dont quatre dans la nuit de jeudi à vendredi. 
Ces violences sont attribuées à des jeunes âgés de 13 à 15 ans. 
Plusieurs interpellations ont déjà eu lieu dont deux cette semaine a indiqué le préfet. Ces actes de vandalisme sont répertoriés dans plusieurs quartiers de la ville tels que La Chanaye, Les Saugeraies et Les Blanchettes. «Ce ne sont pas des zones à risque ou des quartiers complètement coupés du reste de la ville comme ça peut exister ailleurs. Mâcon est habituellement une ville très paisible et calme, c'est pour cela que la situation est prise très au sérieux», indique la mairie.

SourceSource 2

( le titre est une phrase de Lénine )


Qui a dit que les premières émeutes viendraient de la capitale, ville de vieux, de touristes et de bobos ?

La France des terroirs, personnellement, je la sens à bout de tout, au bout du rouleau.

Entre chômage, restrictions budgétaires de l'état, pénurie de transports en commun, ennui des jeunes désargentés pour qui payer une place de cinéma équivaut à saigner leur parents...


Ça peut "dégénérer" ou s'"éteindre".... Cela dépend des courants souterrains et des intérêts des maîtres....

À suivre ....