vendredi 23 octobre 2015

Embrasement : en général on y met le feu !

Selon le commandant les sapeurs-pompiers "l'embrasement des deux véhicules était instantané, l'incendie d'une violence inouïe". Après la collision entre un car et un camion qui a provoqué la mort de 43 personnes à Puisseguin, en Gironde, les professionnels du transport tentaient vendredi d'expliquer ce violent embrasement.
(Note de Wendy : c'est bien qu'ils tentent une explication !:)

"Un car, ça ne brûle pas à cette vitesse", s'étonne Michel Seyt, président de la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), qui regroupe les autocaristes. 
"Le moteur est à l'arrière", "ce Mercedes Tourismo qui date de 2010 ou 2011, a un réservoir de carburant à l'avant, juste avant ou après les roues. Mais ça n'est pas un élément qui peut être percuté en premier dans un choc frontal".
"Pour ce type de camion, un grumier qui transporte du bois, il y a plusieurs réservoirs. Et notamment une réserve importante d'huile hydraulique pour la grue, qui semble être le plus inflammable. Toutefois, les réservoirs (de carburant) du camion ont bien été percutés par l'autocar", détaille Michel Seyt, qui reste "très interrogatif".

Source

Et,  Priceless, il y en a un qui explique l'"embrasement" par .... L'étroitesse de la route...

Faut l'faire !