mercredi 21 octobre 2015

Au delà du révisionnisme

Tout est bon, décidément, pour le Premier Ministre israélien, lorsqu'il s'agit d'accuser les Palestiniens et/ou les Arabes et/ou les Musulmans de vouloir détruire les Juifs. Même le plus énormissime et le plus éhonté des mensonges. 
Ainsi, le 20 octobre 2015, lors de son discours devant le 37ème congrès sioniste, Benyamin Netanyahu a dédouané Hitler de la responsabilité première dans la destruction des Juifs d'Europe, expliquant que c'est le Mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, qui aurait forcé la main aux Nazis. Je cite :
"Le Mufti de Jérusalem (...) s'est rendu à Berlin [en 1941]. Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs à cette époque, il voulait expulser les Juifs. Et Haj Amin al-Husseini est allé voir Hitler et lui a dit : "Si vous les expulsez, il vont tous venir ici [en Palestine]". "Alors que devrais-je faire d'eux ?", a demandé Hitler. "Brûlez-les", lui a-t-il répondu....


L'intégralité du discours est en ligne sur le site officiel du Premier Ministre israélien