mardi 27 octobre 2015

28 ans et toujours lycéen, mais quelle bonne idée !


Les lycéens généraux et technologiques ayant échoué au bac, auront le droit de conserver, s'ils le demandent, leurs notes supérieures ou égales à 10 sur 20 aux épreuves écrites, selon un décret publié ce mardi au Journal officiel.

 Des notes qu'ils pourront garder dans la limite des cinq sessions suivant leur échec, et ce à partir de la session 2016.
 
Droit au redoublement dans son lycée d'origine
 
Le décret instaure aussi pour les lycéens recalés le droit à une nouvelle préparation aux examens dans leur établissement d'origine. 

Un droit qui concerne les élèves du public et du privé sous contrat ayant échoué aubaccalauréat, au brevet de technicien, au CAP ou au BTS, dans les voies générale, technologique et professionnelle. Présenté à la communauté éducative en juillet, ce droit entrera en vigueur à la rentrée 2016.     
 
Les recalés pourront être dispensés de certains cours
 
La nouvelle inscription se fera "le cas échéant selon des modalités adaptées au niveau des connaissances et compétences" que l'élève "a acquises dans les matières d'enseignement correspondant aux épreuves de l'examen". 

Autrement dit, les élèves pourraient être dispensés de suivre certains cours.      
 


1) ça éponge le chômage des jeunes
2) ça éponge le chômage des jeunes
3) ça éponge le chômage des jeunes

4) les parents conservent-ils les allocs rentrée scolaires de terminale ? Ben, vi, pouka ? 

5) ça les occupe 3/4 heures par semaine

6) à force d'à force tout le monde aura son bac ! 

7) ensuite hop ! La fac ! La bourse, deux enfants et la Retraite ! 

Mais qu'elle bonne idée ..... Pour ... Les élections de 2017 !!!!!

Rions un peu avec le gouvernement :