mercredi 2 septembre 2015

"Vae Victis"



---- bon, les gars je n'en peux plus ! En fait ! Clairement ! La propagande la plus basse est à l'œuvre !
"Du passé faisons table rase" qu'ils disaient ! C'est en cours.

On efface la mémoire collective, l'histoire, donc notre histoire, notre identité. Ils nous enlèvent notre identité !!!! Comme je l'ai déjà dit ici.
Ceux qui arrivent n'ont aucune identité, nous serons comme eux. Quid de la transmission des savoirs comme des coutumes ? Comme d'habitude "malheur aux vaincus".


Rappel :


Plus d'un siècle après sa création, la république de Rome doit faire face au plus grand danger de son histoire. Vers -390, Brennus, un chef gaulois de la tribu des Senons envahi la péninsule et pousse ses conquêtes jusqu'à Rome. Maîtres de la ville, les gaulois la ravage et la mette à sac, encerclant les derniers défenseurs retranchés sur leCapitole.
Affamés, les assiégés négocient leur reddition en promettant une rançon de 1000 livres d'or. Les gaulois, avides, utilisent des poids truqués et, face aux protestations des romains, Brennus jette avec défi son épée dans la balance en justifiant sa tricherie par la célèbre phrase :
Vae Victis 


(= malheur aux vaincus).