mercredi 30 septembre 2015

Migrants : grosse tension dans les campements allemands

 Allemagne: la tension monte dans les foyers de réfugiés. Source, aujourd'hui.

Autre source datée du 25 septembre


Surpopulation, barrières linguistiques et crainte du refus des demandes d'asile... La liste des sources de tensions dans les foyers de réfugiés en Allemagne est longue, faisant craindre une multiplication des violences.
Des centaines de centres, casernes, sites de conteneurs et de tentes accueillant quelque 500.000 migrants.

Discrimination à l'œuvre :

Dans le quartier de Wilmersdorf, à Berlin, où 850 personnes sont logées dans une ancienne mairie, certains réfugiés reconnaissent du bout des lèvres que la priorité accordée aux demandes d'asile des Syriens fuyant la guerre nourrit les rivalités.
"Les Arabes, les Syriens, en une semaine, deux semaines, leurs papiers sont faits. Les Africains, non, je ne sais pas pourquoi (...) Pas de papiers, rien, juste manger, dormir et le stress tous les jours", se lamente Bamba Jaiteh, 19 ans, venu de Guinée-Bissau.
Dans ces conditions, montant au créneau les premiers, les syndicats de police ont réclamé dès lundi que les demandeurs d'asiles soient séparés selon le sexe, l'âge, la religion et la nationalité pour limiter au maximum les sources de dispute.
Et malgré ces conditions d'accueil délétères les migrants ne se révoltent pas :

"Je tire mon chapeau à ces gens de rester aussi pacifiques" déclare un responsable de "foyer". 

---------note de Wendy : "et vous croyez que ça va durer encore longtemps ?" 

Voici les images de l'accueil teuton, bravo !