mercredi 23 septembre 2015

Migrants : épidémie de viols en Allemagne ?

La police en Allemagne garde le silence sur une série de viols ciblant des enfants, commis par des migrants dans et autour des camps de réfugiés, afin de ne pas "légitimer" les critiques sur la migration de masse. 
Les  femmes dans les camps sont payés 10 euros pour avoir des relations sexuelles avec des demandeurs d'asile de sexe masculin, qui représentent 80% de la population dans ces centres pour migrants.
Les gardes du camp ferment les yeux sur la prostitution parce qu'ils gagnent de l'argent provenant du trafic de drogues et d'armes.
L'article de l'étude énumère un certain nombre d'autres viols d'adolescents allemands, dont un garçon de 14 ans qui a été violée dans un wagon de train. Ce fait à été gardé secret par la police.
Des femmes et des enfants ont été violés dans un camp de migrants en Hesse, mais le problème n'a pas retenu l'attention de la presse.
Les établissements scolaires à proximité des campas de migrants ont distribué les conseils suivants  :

"Attention à vos tenues vestimentaires. Porter des shorts ou des mini-jupes pourrait conduire à des malentendus".

D'autre part les administrations scolaires ont demandé à ce que les élèves respectent la «culture» des migrants.

Source