jeudi 30 juillet 2015

France : Éducation détruite, pays du tiers-monde

Le ministère promet des milliers de postes, mais, faute de candidats sérieux, 25 % d'entre eux ne seront pas pourvus. Chronique d'un désastre.


Il recruteront en "CDD" les plus nuls ! 

Déjà que le seuil de recrutement était incroyablement bas (4,17/20 en moyenne, note Rue 89), l'État a été obligé d'instaurer un second concours en 2015 pour pallier les manques dans une académie éminemment sensible. Les cancres aussitôt sont accourus.....

Les plus doués des étudiants choisissent tous une autre carrière et les "profs" sont les "mauvais élèves" !

De plus la pédagogie "tournée vers l'élève" les écœure et met les enseignants dans la double contrainte de "parler dans le vide" "tout en valorisant l'élève" ! Super facile !

Sauf à ne ... "rien faire" ! On a bien compris !

Le cœur du problème est en fait pédagogique. [...] Nous serons désormais des professionnels de la tablette, du zapping et du gros câlin. Pour ce qui est de la transmission de connaissances, pas de nouvelles.

Source le point

Sans enseignement, pas de savoir, pas de recherche, pas d'industrie, pas de.... Rien, juste rien ! 

Détruire l'Education Nationale c'était détruire la République, la démocratie, l'AVENIR. 

C'est fait ! Achevé, plié. Sauf à inscrire vos enfants dans le "privé".... Ok ? Se débarrasser du premier budget de l'état et créer des fabriques à esclaves.......




Quand tu ne sais pas lire, un ordinateur n'est qu'une grande bibliothèque d'images !